Chargement...

mardi 4 juillet 2017

L'UNESCO va t-elle reconnaitre Hébron et le Caveau des Patriarches comme faisant parties du patrimoine Palestinien ?

  

L'Ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Nikky Haley, a envoyé une lettre au directeur général de l'UNESCO, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, afin qu'il s'oppose à une résolution dont le vote aura lieu la semaine prochaine et qui a pour objectif de  reconnaître la vieille ville de Hébron et le Caveau des Patriarches comme étant des "sites du patrimoine mondial Palestinien en danger".......Détails........ 

 
La lettre a également été adressée au Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.
Des réunions de l'UNESCO sur ce sujet ont débuté le 2 juillet et se poursuivront jusqu'au 12 juillet, durée pendant laquelle la souveraineté d'Israël sur Jérusalem fera également l'objet de discussions.  

Haley a déclaré : " Le Caveau des Patriarches, qui est sacrée pour les trois religions, n'est absolument pas en danger et une telle désignation risque de porter atteinte à la crédibilité des évaluations de l'UNESCO.
De nombreux sites historiques dans le monde sont dans des situations «précaires», comme en République démocratique du Congo, en Libye, en Irak ou encore en Syrie, les monuments de ces pays étant réellement confrontés à une perspective réelle et imminente de destruction.
La crédibilité de l'UNESCO ne doit pas être engagée dans ce genre d'action symbolique". 

Cette initiative est particulièrement malheureuse alors que la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, et que les États-Unis ont entrepris des efforts pour relancer le processus de paix entre Israël et les Palestiniens.
Nous espérons que Mme Bokova rejoindra les États-Unis pour s'opposer à cette mesure". 
Ce n'est pas la première fois que L'Autorité Palestinienne tente de faire récrire l'histoire en s'attribuant le patrimoine historique, notamment en ce qui concerne la ville de Jérusalem.
Cette fois, il s'attaque au Caveau des Patriarches et à la vieille ville de Hébron, la majorité des pays siégeant à l'UNESCO étant des pays pro-Palestiniens et anti-Israël.... 
Vendredi, la député Tzipi Livni (Union Sioniste) avait pris la parole lors d'une conférence de l'UNESCO à Paris sur cette question déclarant que "les Palestiniens profitent de l'organisation pour faire adopter des résolutions anti-Israéliennes".
L'UNESCO va-t-elle encore une fois se décrédibiliser ?

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire