Chargement...

lundi 10 juillet 2017

Egypte: le gouvernement impose un couvre-feu dans le nord du Sinaï

 
 
Le gouvernement égyptien a annoncé dimanche qu'il allait imposer un couvre-feu dans le nord de la péninsule du Sinaï, après que les forces de sécurité du pays ont été la cible des djihadistes la semaine dernière....



Un attentat perpétré vendredi dans le Sinaï - et ayant tué 23 soldats égyptiens - a été revendiqué par la branche égyptienne du groupe djihadistes Etat islamique (EI).
Cette attaque est l'une des plus meurtrières pour l'armée depuis le début il y a quatre ans d'une vague d'attentats menés par des groupes extrémistes contre des militaires et des policiers, qui a fait des centaines de morts.
La police égyptienne a ensuite affirmé avoir tué samedi quatorze djihadistes présumés au lendemain de l'attentat revendiqué par l’EI.
Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a indiqué que des forces de police avaient lancé un assaut contre un camp d'entraînement dans la province d'Ismaïliya (nord-est) tuant 14 djihadistes présumés.
Au moins cinq d'entre eux étaient recherchés pour avoir rejoint l'EI, selon le communiqué.
Le coordinateur du gouvernement israélien dans les Territoires, le général Yoav Mordechai, a pour sa part affirmé samedi que quatre anciens membres du groupe terroriste Hamas basé à Gaza, ont participé à l’attentat de l’Etat islamique survenu la veille dans le Sinaï.
D'après le haut responsable israélien, les quatre terroristes appartenaient auparavant à l'aile militaire du Hamas avant de rejoindre l’Etat islamique. "Le Hamas et l’Etat islamique sont les deux faces d’une même pièce", a-t-il affirmé sur Facebook.
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire