Chargement...

lundi 31 juillet 2017

Archéologie : des vestiges datant de la destruction du Temple à Ir David

 
 
Alors que le peuple juif s’apprête à jeûner, le jour de Tisha BeAv, 9 Av, en souvenir de la destruction des deux Temples de Jérusalem, des archéologues trouvent de nouveaux vestiges datant de l’époque tragique de l’anéantissement du premier Beth Hamikdach, détruit en 3199 (586 avant l’ère chrétienne)......Détails.......




Au cours de fouilles réalisées par l’Office national israélien des Antiquités dans le quartier de la Cité de David (Ir David), près des murailles de la Vieille Ville, des habitations construites il y a 2 500 ans ont été découvertes sous des amas de pierres.
Sous les ruines, les chercheurs ont décelé notamment la présence de restes d’arbres calcinés, témoignant de la destruction par le feu, de grains de raisin, d’ustensiles en argile, d’écailles et d’arêtes de poissons et d’objets d’art très rares. 
Toutes ces trouvailles attestent de la richesse et du caractère particulier de Jérusalem sous le royaume de Judée et apportent des éléments sur les derniers jours de cette ville florissante et sur sa destruction par les Babyloniens conduits par leur roi Nabuchodonosor.
Des dizaines de pots utilisés pour le stockage des grains et des liquides ont été sortis de terre. Certains d’entre eux portent un sceau avec parfois une rosace, modèle d’une rose à six pétales, qui selon les deux experts qui dirigent les travaux, Ortal Chalaf et le Dr Joe Uziel, est caractéristique de la fin de la période du Premier Temple.
Selon ces deux spécialistes, les objets recueillis pendant les fouilles montrent de façon incontestable, que la ville de Jérusalem s’étendait au-delà de la muraille, avant sa destruction.

Claire Dana-Picard
Source Chiourim
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire