Chargement...

jeudi 8 juin 2017

Une infirmière juive allaite un bébé palestinien pour le sauver.....


 
La photo d’une infirmière juive israélienne donnant le sein à un bébé palestinien dans un hôpital de Jérusalem, dans la nuit de vendredi à samedi, a fait le tour des réseaux sociaux. Victime d’un accident de voiture avec ses parents, le petit garçon de neuf mois refusait les biberons. Le geste de l’infirmière israélienne envers le jeune Palestinien a ému les internautes du monde entier.....Détails et vidéo........



Le monde entier s’est ému du beau geste d’Ola Ostrovsky-Zak, une infirmière travaillant à l’hôpital Hadassah de Jérusalem (Israël).
Dans la nuit de jeudi, cette infirmière juive israélienne a sauvé la vie de Yaman, un bébé palestinien de neuf mois en lui donnant le sein, rapporte le Huffington Post.
Sous les yeux de la tante de l’enfant, l’instant a été immortalisé par un cliché émouvant, partagé sur le compte Facebook de l’hôpital.


Comme l’explique le Huffington Post, le nourrisson originaire de la ville d’Hebron, est sorti indemne d’un accident de voiture qui a coûté la vie à son père. Sa mère a aussi grièvement été blessée à la tête.

« Beaucoup des mes amies feraient la même chose »

Le petit garçon affamé « pleurait dans la salle d’attente », en compagnie de deux de ses tantes. L’infirmière juive de 34 ans, mère de trois enfants dont le dernier est âgé d’un an et demi, n’a pas hésité quand elle a vu le bébé refuser les biberons qu’on lui proposait.
« Les tantes m’ont dit que Yaman était nourri au sein depuis sa naissance par sa mère, raconte l’infirmière, mère de famille elle aussi. […] Elles m’ont demandé si quelqu’un pouvait l’allaiter.
Je leur ai dit que si elles étaient d’accord, je pouvais le faire. Les tantes ont manifesté leur surprise. Elles ne pouvaient pas croire qu’une mère juive accepte d’allaiter un bébé palestinien », raconte l’infirmière qui a allaité le bébé « cinq fois dans la nuit », assurant que beaucoup de ses amies « feraient la même chose ».

Plus de 1 000 femmes prêtes à allaiter le bébé

L’infirmière est revenue allaiter Yaman le samedi et le dimanche. Elle a aussi lancé un appel sur la page Facebook israélienne de la Leche League, un groupe pro-allaitement, avec à la clé plus de mille réponses positives.
« Juives, palestiniennes, arabes israéliennes, peu importe qui elles sont et qui est cet enfant, elles ont toutes dit oui », constate la mère de famille.

Sa seconde mère

Comme l’ont rappelé les proches du bébé à Ola Ostrovsky-Zak, l’islam dit qu’une femme qui allaite cinq fois un nourrisson devient sa deuxième maman. « Évidemment, je ne remplacerai pas sa mère, mais maintenant, je peux dire que j’ai un fils palestinien », s’est réjouie l’infirmière.

Source Ouest France
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire