Chargement...

dimanche 11 juin 2017

L'Élanion blanc poursuit sa forte progression démographique en Israël !

 
 
L’Élanion blanc (Elanus caeruleus) est un petit (envergure de 71 à 85 cm) rapace au plumage typique gris-bleu, noir et blanc. Son aire de répartition est essentiellement tropicale (Afrique subsaharienne, Asie du sud et du sud-est), et plusieurs sous-espèces sont reconnues dans cette vaste zone.....Détails.......



À partir de l'Afrique subsaharienne, l'Élanion blanc a colonisé l'Afrique du Nord puis le sud-ouest de l'Europe.
Dans un article paru en 2017 dans la revue Dutch Birding, Łukasz Ławicki et Yoav Perlman ont fait un point sur la situation actuelle de l'espèce dans la Paléarctique occidental.
Le premier cas de nidification dans la péninsule ibérique remonte à 1944 dans le sud du Portugal et à 1973 en Espagne dans la province de Tolède. Au cours des décades suivantes, il a étendu son aire vers le nord et l'ouest.
La population ibérique actuelle est comprise entre 1 000 et 2 500 couples, principalement concentrés dans l'Alentejo et le Ribatejo (Portugal) et en Estrémadure, en Andalousie, en Castille-La Manche et en Castille-et-León (Espagne).
En France, le premier cas de nidification connu remonte à 1990 dans les Pyrénées-Atlantiques. L'expansion ensuite été très rapide, passant de sept couples en 1998-2002 à 130-150 en 2014.
Le rythme s'est récemment accéléré, le nombre de couples ayant été multiplié par trois entre 2010 et 2014.
La population est concentrée dans les départements des Pyrénées-Atlantiques (environ 60 couples) et des Landes (environ 50 couples), mais des cas isolés ont été notés ailleurs, par exemple dans les Pays-de-la-Loire, dans le Rhône (lire Nidification de l'Élanion blanc dans le Rhône en 2005) et même en Bretagne près de Rennes (Ille-et-Vilaine) en 2016 !
Des oiseaux non nicheurs sont aussi observés un peu partout, par exemple dans les Ardennes et dans les Yvelines, mais aussi ailleurs en Europe.
Comme nous l'avions signalé dans un article paru en 2012 (lire L'Élanion blanc est aussi parti à la conquête du Moyen-Orient !), l’Élanion blanc est également parti à la conquête du Moyen-Orient : en Israël, le premier cas de reproduction remonte à 2011 dans la vallée d'Hula (lire Hula Bird Festival 2012 : grues, aigles et compagnie), et aujourd'hui on recense de 130 à 150 couples répartis en peu partout dans le pays.
Ces oiseaux appartiennent à la sous-espèce vociferus (qui niche en Égypte). En Turquie, l'espèce a niché a priori pour la première fois en 2013 après un afflux important de dizaines d'oiseaux qui a débuté en 2009. La population turque compterait actuellement de trois à dix couples.
En Iran, la première nidification signalée remonte à 2007 dans la province de Karman, et en 2012, quatre nids ont été trouvés dans le centre du pays.
Les raisons de cette progression remarquable sont multiples :
◾l’Élanion blanc est un rapace nomade capable de se disperser sur de longues distances à partir de ses sites de reproduction
◾l'espèce a profité de la mise en culture de grandes surfaces de la dehesa (forêt claire pâturée) en Espagne durant la seconde moitié du 20ème siècle. Ce "nouveau" type d'habitat est très riche en rongeurs, qui représentent plus de 95 % de ses proies
◾contrairement à la plupart des rapaces, l’Élanion blanc niche deux fois par an et à l'importe quel moment de l'année.

En Israël, il peut même nicher quatre à cinq fois par an, et à chaque fois trois ou quatre petits quittent leur nid !
Ce beau petit rapace devrait donc continuer sa belle progression au cours des années suivantes.
Source OrnithoMedia
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire