Chargement...

dimanche 11 juin 2017

Le ministre des Affaires étrangères du Qatar proclame son soutien au Hamas


 
Le ministre des Affaires étrangères du Qatar a proclamé samedi son soutien au Hamas, le groupe terroriste palestinien, malgré une pression croissante faite sur ce pays du Golfe pour qu'il rompe tout lien avec le mouvement islamiste.....



Bien que la plupart des pays occidentaux considèrent le Hamas comme un groupe terroriste, pour le monde arabe, il s'agit d'un "mouvement de résistance légitime", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Cheikh Mohammed bin Abdulrahman al-Thani.
"Nous ne soutenons pas le Hamas, nous soutenons le peuple palestinien", a toutefois précisé Al-Thani, actuellement en visite en Russie.
En dépit des déclarations d'al-Thani, les autorités qataries ont décidé la semaine dernière d'expulser plusieurs membres du groupe terroriste Hamas résidant sur son territoire.
Le gouvernement de Doha a fait parvenir à l'organisation une liste de noms, et exigé le départ des membres concernés, pour des raisons de "pressions extérieures", qui n'ont pas été précisées.
D'après le document, il s'agit de responsables du Hamas en charge des activités de l'organisation en Judée-Samarie, dont Salah al-Arouri, un terroriste qui a planifié l'enlèvement et le meurtre de trois adolescents israéliens en 2014, a rapporté Haaretz.
"La présence du Hamas au Qatar ne signifie pas qu'il existe un soutien apporté au Hamas au Qatar. Cette présence est simplement une représentation politique du mouvement", a déclaré al-Thani.
Al-Thani a ajouté que le leadership du Hamas "est actuellement en Palestine" et qu'il n'est pas basé au Qatar, surtout depuis que Khaled Mechaal - en exil - a récemment été remplacé par Ismaïl Haniyeh à la tête du bureau politique du Hamas basé à Gaza.
Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères a déclaré que le Qatar soutient la réconciliation palestinienne entre le Hamas islamiste à Gaza et le Fatah en Cisjordanie.
Le Hamas a quant à lui salué les déclarations d'al-Thani. Son porte-parole, Fawzi Barhoum, a déclaré qu'il "a exprimé le noble caractère arabe" et a donné en exemple le soutien apporté par Qatar au "peuple palestinien et sa résistance légitime", selon Haaretz.
Al-Thani a également fait remarquer que d'autres pays arabes du Golfe travaillent avec le Hamas, mais que Qatar était "le seul à être injustement accusé".
Le Golfe est plongé depuis lundi dans une grave crise diplomatique qui a éclaté lorsque l'Arabie saoudite, les Emirats et Bahreïn, pays voisins du Qatar, mais aussi l'Egypte et le Yémen, ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha, qu'ils accusent de "soutenir le terrorisme".
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire