Chargement...

jeudi 1 juin 2017

Le ministre de l’Intérieur mis en examen pour fraude fiscale

 

Lundi, Arye Dery, le ministre de l’Intérieur de l’Etat d’Israël, était entendu par la police dans le cadre d’une enquête anti-corruption. L’élu est notamment soupçonné de fraude fiscale avec l’éventuelle complicité de son épouse. D’autres personnalités politiques du pays ont été entendues.....Détails...... 
 
En 2016, Arye Dery était nommé ministre de l’Intérieur par Benjamin Netanyahu.
Quelques mois plus tard, l’élu ultra-orthodoxe se retrouve au centre d’une vaste enquête anti-corruption qui, selon certaines rumeurs, pourrait bien éclabousser bien des personnalités politiques d’Israël.
Ainsi, lundi 29 mai, Arye Deri et son épouse étaient entendus par la police. En cause : des forts soupçons de fraude fiscale.
Une information rapportée par Haaretz, qui ne s’arrête pas là dans ses révélations…

14 AUTRES PERSONNES INTERROGÉES

En effet, selon le quotidien israélien, quatorze autres suspects auraient également été interrogés par les enquêteurs. Parmi ceux-ci figureraient d’autres élus.
Pour l’heure, aucun nom n’a été dévoilé dans les médias.
Toujours selon Haaretz, Arye Dery avait pour obligation de « fournir des explications sur la manière dont il a financé des acquisitions immobilières ces dernières années ».
Ce dernier posséderait notamment une imposante villa. Celle-ci serait située dans un village du nord d’Israël.
En 1999, Arye Dery était condamné pour une affaire de corruption. L’homme est également à la tête du Shass, un parti comptant 7 députés sur 120 au parlement israélien.
 
Source Minute News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire