Chargement...

jeudi 15 juin 2017

L'arrêt du versement des indemnités aux "martyrs" n'est pas à l'ordre du jour.....

 
 
L'arrêt du versement des indemnités attribuées aux familles des auteurs d'attentats ou d'actes anti-israéliens n'est pas à l'ordre du jour, contrairement à ce qu'à annoncé le secrétaire d'Etat américain, a-t-on appris mercredi auprès de l'Autorité palestinienne.......Détails........



Rex Tillerson avait annoncé la veille en avoir obtenu l'assurance auprès de Mahmoud Abbas, président de l'Autorité.
Ces indemnités mensuelles versées aux familles des terroristes "martyrs", tels que les nomment les Palestiniens, sont devenues l'un des principaux obstacles à la relance du processus de paix.
Pour le gouvernement israélien, la pratique démontre qu'aucun règlement de paix n'est possible avec Abbas.  
"Leur position a changé. J'ai en tout cas été informé qu'ils étaient revenus sur cette mesure et qu'ils avaient l'intention de mettre fin aux versements", a déclaré mardi le chef de la diplomatie américaine devant une commission sénatoriale. 
Plusieurs membres de l'administration palestinienne ont donc démenti l'information.
"Il y a eu des discussions sur la manière dont ces versements sont effectués, mais pas sur leur arrêt", a déclaré l'un d'eux, qui a souhaité rester anonyme.  
"Elles pourraient peut-être être nommées différemment", a-t-il poursuivi, évoquant l'éventuel abandon du terme "martyr".
L'Autorité palestinienne verse différentes indemnités aux familles de terroristes Palestiniens condamnés détenus en Israël ou tués lors de violences, qu'il s'agissent d'attentats suicide ou d'attaques.  
Au total, 35.000 familles en bénéficient. Elles proviennent d'un fonds spécial créé dans les années 1960. Selon certaines sources, elles représentent 100 millions de dollars (89 millions d'euros) par an, selon d'autres elles représentent 1 milliard de shekels chaque année.
Source Boursorama
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire