Chargement...

jeudi 8 juin 2017

Israël : la guerre des écoutes.....

 
 
L’armée israélienne s’inquiète de la possibilité de voir des organisations terroristes implanter des systèmes d’écoute dans des voitures utilisées par des officiers. Pour parer à ce danger, l’armée a fait récemment appel à des sociétés privées spécialisées dans la détection de ce genre d’équipement.......



Cette précaution a été prise à titre préventif pour éviter que des véhicules d’officiers supérieurs soient «buguées». «Nous sommes conscients des progrès technologiques des organisations terroristes, ce qui nous a amené à limiter l’usage de téléphones cellulaires dans les camps militaires et les zones sensibles», explique un officier.
Et, selon lui, l’armée a décidé de vérifier que des militaires ne soient pas écoutés ou suivis durant leurs trajets en voiture.
Détecter ce genre de système nécessite des vérifications méticuleuses et une technologie dont les militaires ont décidé de s’équiper. Ils ont établi un plan afin d’étudier une panoplie de contre-mesures. «L’important, c’est d’avoir toujours une avance sur nos ennemis pour maintenir notre avantage en matière technologique et de renseignements», ajoute l’officier.
Selon lui, le Hezbollah libanais constitue le principal danger, cette organisation ayant investi massivement dans le secteur du renseignement.
Ces dernières années, des informations parues dans des médias ont fait état de l’acquisition par le Hezbollah de matériel d’écoute sophistiqué en provenance d’Allemagne, qui aurait été ensuite monté et déployé au Liban avec l’aide d’experts iraniens.
Le Liban, de son côté, a présenté à plusieurs reprises du matériel d’écoute et de renseignement qu’Israël a disséminé au sud du Liban en vue d’espionner les activités du Hezbollah.
Interrogé, un porte-parole militaire a préféré rester dans le flou sur ce dossier. «L’armée israélienne utilise différents moyens pour préserver la sécurité de nos forces», s’est-il borné à affirmer.
Source TTU
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire