Chargement...

dimanche 11 juin 2017

« Il faut restaurer le cimetière du Mont des Oliviers »

 
 
Le président du ‘Mouvement pour Jérusalem et ses Habitants’, Haïm Miller, a sollicité cette semaine un entretien avec le ministre des Cultes David Azoulay (Shass) pour lui demander de restaurer le cimetière juif du Mont des Oliviers, dans la Vieille Ville, dont certaines parties sont laissées à l’abandon.....



En outre, comme on le sait, il est difficile aujourd’hui pour les familles de se rendre sur place pour honorer la mémoire de leurs disparus en raison de la situation sécuritaire. A plusieurs reprises, d’ailleurs, des tombes ont été vandalisées par des Arabes.
Lors de sa rencontre avec David Azoulay, Haïm Miller a notamment rappelé qu’à l’heure actuelle, un public de plus en plus nombreux allait se recueillir sur les tombes des Tsadikim au Har Hazeitim.

Et à ce propos, il a mentionné le fait que la sépulture du Rabbi Avraham Gershon de Kitov, beau-frère et disciple du Baal Chem Tov, fondateur de la Hassidout, était dans un état déplorable.
Il a indiqué que l’endroit, très négligé, n’était pas éclairé et qu’aucun chemin n’avait été tracé pour permettre aux fidèles de s’y rendre. Il a donc suggéré au ministre de ‘lancer un projet pour remettre les lieux en bon état’.
Rabbi Avraham Gershon de Kitov ou de Brody est né près de Kuty (Kitov) en Pologne vers1701 et est décédé à Jérusalem en 1761. Sa montée en Eretz Israël en 1747 est considérée comme le premier signe de la Alya des Hassidim  qui a permis d’établir un pont entre le mouvement hassidique d’Europe de l’Est et celui de la Terre Sainte.
Haïm Miller s’est également adressé au député Yoav Ben Tsour (Shass), président du lobby pour le Mont des Oliviers à la Knesset,  pour le prier ‘d’assumer cette mission importante’.
Source Chiourim
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire