Chargement...

mardi 27 juin 2017

Commémoration du départ du premier convoi de Juifs du Loiret, il y a 75 ans



25 juin 1942. Ce jour-là, de la gare de Pithiviers est parti le premier convoi de Juifs de France internés dans le département. Dimanche 25 juin 2017, soit 75 ans après, le Loiret s’est souvenu.....Détails........




Première cérémonie à Pithiviers, dimanche midi.

Pas moins de 1.100 noms ont été énumérés, un à un, au square Max-Jacob. Il s’agit des 1.100 personnes juives présentes dans le premier convoi de déportés au départ du Loiret et à destination d’Auschwitz. C’était le 25 juin 1942, il y a 75 ans.
D’autres convois ont suivi massivement, en cette année 1942, jusqu’à la rafle du Vel’ d’Hiv’ des 16 et 17 juillet.

En présence de Serge Klarsfeld

Ce dimanche à Pithiviers était d’ailleurs présent le président de l’association des Fils et filles de déportés juifs de France, Serge Klarsfeld. Il est aussi vice-président du Cercil, le musée-mémorial d’Orléans et de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Face à lui, pendant son discours, un public peu nombreux. La raison ? Une commémoration similaire se tenait en même temps au mémorial de la Shoah, à Paris.
Puis, dimanche après-midi, deux expositions ont été inaugurées au musée-mémorial du Cercil, à Orléans. L’une, composée de lettres de déportés du Loiret. L’autre, constituée de dessins illustrant l’internement.
Là, le public était plus fourni. Environ 70 personnes, dont des élus du Département, des proches et des descendants de déportés des camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande..

Les expositions à voir jusqu’à la mi-octobre

Étaient également présentes à Orléans : Hélène Mouchard-Zay (présidente du Cercil) et Catherine Martin-Zay, filles du résistant orléanais Jean-Zay. A noter que les deux expositions sont encore à voir au musée-mémorial, aux heures d’ouvertures, jusqu’à la mi-octobre.
Enfin, après un nouvel hommage cette fois-ci en musique, la journée s’est achevée par une conférence de Serge Klarsfeld.



Source Tribnue Juive
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire