Chargement...

mercredi 21 juin 2017

Batsheva vers de nouveaux sommets


 
En tournée mondiale avec Last Work, la nouvelle chorégraphie du mythique Ohad Naharin – l’un des chorégraphes les plus novateurs de notre époque – la Batsheva Dance Compagny a laissé une fois de plus le public du Théâtre National de Chaillot sidéré........



Ohad Naharin a bouleversé l’univers de la danse en Israël. Son apport est bien résumé par la star de la dance Mikhaïl Barychnikov : « Je n’ai jamais vu une telle combinaison de beauté, d’énergie et de compétence ».
Last Work s’inscrit dans la continuité de la recherche infinie des limites du corps sans oublier la dimension éthique et humaniste sur lesquelles le chorégraphe israélien insiste.
L’unicité de Naharin se caractérise par sa capacité à réconcilier les oppositions avec le dosage le plus exact entre puissance et délicatesse, érotisme et naïveté enfantine, corps et intellect. Le tout emballé dans une énergie porteuse mais aussi dans une grande rigueur consacrée au moindre détail, à la plus petite nuance du mouvement, complété par la virtuosité de ses danseurs.
Last Work propose une réflexion sur la place de l’individu face au collectif dans une société régie par la technologie.
Last Work offre une fois de plus un regard à couper le souffle sur le « Gaga », le langage corporel inventé par Ohad Naharin qui permet à chacun, initié ou amateur, de trouver sa liberté et de s’épanouir tout en élaborant le potentiel inné de ses capacités physiques.
Ohad Naharin mène là sa compagnie vers de nouveaux sommets.
Source EpochTimes
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire