Chargement...

lundi 22 mai 2017

Netanyahou: "Le Mur occidental restera toujours sous souveraineté Israélienne"

 
 
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a promis dimanche qu'Israël continuerait "à construire à Jérusalem, notre capitale", réaffirmant également que le Mur des Lamentations restera quoi qu'il advienne sous souveraineté Israélienne.......Détails.......



"Le Mur des Lamentations et le Mont du Temple resteront toujours sous souveraineté israélienne", a déclaré le Premier ministre.
Netanyahou s'est exprimé au cours d'une cérémonie publique s'inscrivant dans le cadre d'une semaine de célébrations en l'honneur de la Journée de Jérusalem, laquelle commémore la réunification de la ville suite à la Guerre des Six jours en 1967.
Les déclarations faites par le Premier ministre viennent réaffirmer sa position sur plusieurs questions clés, dont le statut de la vieille ville, lesquelles seront abordées durant la visite du président américain Donald Trump qui doit arriver en Israël lundi.
La Maison Blanche s'est désolidarisée la semaine dernière des propos d'un haut responsable de la délégation en charge du voyage du président américain Donald Trump affirmant que le Mur Occidental ne "faisait pas partie d'Israël".
Le responsable américain avait refusé que Trump soit accompagné du Premier ministre Benyamin Netanyahou lors de sa visite prévue au Mur des Lamentations de Jérusalem, une demande formulée par les autorités israéliennes.
Le motif invoqué par ce haut responsable à ses homologues israéliens: le lieu sur lequel se trouve le Mur "ne fait pas partie de votre territoire."
Or, le président américain Donald Trump n'a pas définitivement exclu d'inviter le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à se joindre à lui lors de sa visite au Mur des Lamentations, a-t-on appris vendredi dernier.
"Nous n'avons pas encore pris de décision concernant ma visite au Mur des Lamentations", a déclaré Trump au quotidien israélien Israel Hayom.
Les Palestiniens considèrent la partie Est de Jérusalem comme la capitale de leur état futur, alors qu'Israël considère que la ville dans son intégralité est sa capitale indivisible.
Aucun président américain ne s'est jamais officiellement rendu au Mur occidental, le site le plus saint du judaïsme, puisque la politique américaine affirme que le statut final de Jérusalem n'a pas encore été déterminé.
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire