Chargement...

dimanche 21 mai 2017

Matière noire : résultats encourageants du détecteur le plus sensible au monde ! Weizmann (Israël) participe à Xenon1T

 
 
Les résultats de la première observation de Xenon1T, le détecteur de particules de matière noire le plus sensible jamais construit sur Terre, ont été révélés ce 18 mai 2017. Même si ces particules n’ont pas été déjà détectées, les données collectées se sont avérées excellentes, avec un bruit de fond extrêmement bas, ce qui laisse espérer des résultats majeurs pour les observations à venir......



La matière noire est l’un des constituants fondamentaux de l’Univers, cinq fois plus abondant que la matière ordinaire, mais n’a jamais pu être observée directement, tant ses interactions sont faibles avec la matière.
Son observation directe sur Terre confirmerait son existence et pourrait même mettre en lumière ses propriétés : c’est l’objectif de Xenon1T, construit par la collaboration internationale XENON au Gran Sasso (Italie).
 En France, les équipes de recherche de Subatech (IMT Atlantique/CNRS/Université de Nantes) et du LPNHE (CNRS/UPMC/Université Paris Diderot) participent à la collaboration Xenon depuis 2009.

Ces résultats sont publiés le 18 mai 2017 à 21h (heure française) sur le site arXiv et sur celui de la collaboration XENON.
ll y a cinq fois plus de matière noire dans l’univers que de matière normale, celle qui constitue les atomes et les particules.
Bien que la matière noire soit présente en grande quantité, on ignore sa véritable nature.
Le scientifique Ranny Budnik de l’Institut Weizmann des Sciences (Israël), participe au projet XENON1T qui constitue l’un des projets pour la recherche de matière noire.
XENON1T fait appel à la même technique de détection que celle utilisée par XENON100. Il est le plus gros détecteur au xénon liquide construit à ce jour, avec une sensibilité sur les sections efficaces d’interactions WIMPs-nucléons d’environ deux ordres de grandeurs supérieurs à celle des détecteurs actuels. Il a été conçu pour trouver la matière noire avec une sensibilité jamais atteinte. Ranny Budnik explique : « Ma principale activité en ce moment est le projet de détection directe XENON Dark Matter, situé au Laboratori nationalisation del Gran Sasso (GNL) dans le centre de l’Italie. Weizmann est impliqué dans de nombreux aspects de ce projet, et contribue de manière significative à la construction du détecteur XENON1T ».
120 scientifiques participent au projet XENON de 24 nationalités (France, Allemagne, USA, Portugal, Israël, Pays-Bas, Suisse, Italie, Suède, Emirats Arabes Unis…) , et 21 instituts de recherche dans le monde.
Source Israel Science Info
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire