Chargement...

dimanche 7 mai 2017

Lors de sa visite en Israël, Trump pourrait prononcer un discours à Massada

 

 
Des discussions sont actuellement en cours au sujet d'une visite du Mur Occidental et du Mont Herzl lors de la première visite officielle en Israël du président américain Donald Trump, lequel pourrait prononcer un discours à Massada, rapporte le site israélien Ynet......



Le président, qui devrait être accompagné d'un entourage important d’environ mille personnes logées dans la plupart des hôtels de Jérusalem-Ouest, se rendra à Yad Vashem, le musée et mémorial dédié à la mémoire de d'Holocauste.
Son épouse Mélania, sa fille Ivanka et son gendre Jared Kushner (qui occupe également la fonction de conseiller pour le Moyen-Orient) se joindront à lui lors de son déplacement, a rapporté Ynet.
Trump rencontrera des dirigeants israéliens, y compris le Premier ministre Benyamin Netanyahou, afin de discuter de "diverses questions régionales", incluant "les menaces posées par l'Iran, pas l’EI et d'autres groupes terroristes", selon un communiqué.
La Maison Blanche a confirmé jeudi la venue du président américain Donald Trump en Israël au mois de mai, dans le cadre de sa première tournée présidentielle internationale.
Selon des responsables israéliens, cette visite aura lieu le 22 mai, telle qu'elle avait été annoncée par la presse la semaine dernière.
Cependant, l'administration Trump n'a pas précisé la date, affirmant simplement que sa venue aura lieu avant le sommet des dirigeants de l’Otan annoncé à Bruxelles le 25 mai, et celui du G7, qui se tiendra en Sicile le 26 mai.
Lors de ce voyage, Trump se rendra également en Arabie Saoudite ainsi qu'au Vatican le 24 mai .
"Mon premier déplacement à l'étranger en tant que président des Etats-Unis sera en Arabie saoudite, puis en Israël, puis dans un endroit que mes cardinaux aiment vraiment beaucoup, Rome", a déclaré M. Trump dans les jardins de la résidence exécutive.
Il a ajouté qu'il "commencerait par une réunion vraiment historique en Arabie saoudite avec des dirigeants de tout le monde musulman".
"L'Arabie saoudite est le pays gardien des deux sites les plus sacrés de l'islam".
"C'est là que nous commencerons à bâtir les nouvelles fondations de la coopération et du soutien de nos alliés musulmans pour combattre l'extrémisme, le terrorisme et la violence, et à préparer un avenir plus juste et plus optimiste pour les jeunes musulmans de ces pays".
Le président américain pourrait également se rendre à Bethléem pour rencontrer le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qui se trouvait mercredi à Washington.
Au terme de leur entretien, les deux leaders avaient tenu une conférence de presse commune au cours de laquelle le président américain a affirmé sa volonté de se poser en "médiateur" et "arbitre" entre Israéliens et Palestiniens afin de faire "tout le nécessaire" pour parvenir à la paix.
La visite du président américain pourrait être brève, voire ne durer qu'une journée, selon les médias israéliens.
Au cours de ce voyage, Donald Trump devrait être accompagné de sa fille Ivanka et de son mari Jared Kushner, tous deux conseillers du président, ainsi que de l'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley, et de son secrétaire d'Etat Rex Tillerson, a précisé la semaine dernière le site Ynet.
Donald Trump avait reçu le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, le 15 février à la Maison Blanche, moins d'un mois après son entrée en fonction.
Lors de cette rencontre, Trump avait estimé que "la solution à deux Etats" pour régler le conflit israélo-palestinien n'était pas la seule voie possible pour la paix.
Source I24News

Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire