Chargement...

jeudi 18 mai 2017

Daesh, « descendant biblique » d’Amalek ?

 
 
 
 
La guerre dans la péninsule du Sinaï entre l’Égypte et l’État islamique (EI ou Daesh) est une reconstitution de la confrontation biblique entre Israël et Amalek, selon le rédacteur en chef d’un site de renseignement israélien. Giora Shamis, rédacteur en chef du DEBKAfile, a déclaré à BreakingIsraelNews : «Je ne suis pas religieux, mais la corrélation entre l’État Islamique et Amalek est claire et devrait être prise en compte lors de l’analyse des événements actuels».....Détails....... 


 « Ce qui s’est passé il y a des milliers d’années est de nouveau en train de se dérouler ; c’est une continuation de ce qui est déjà arrivé ici historiquement », a déclaré Shamis.
« Amalek vint combattre Israël à Rephidim » (Exode 17.8).
Le livre de l’Exode dans la Bible raconte comment Amalek, l’ennemi ancestral du peuple juif et des Israélites, combattit dans un lieu appelé Rephidim, situé dans le désert égyptien.
Shamis a expliqué avoir immédiatement considéré le récit biblique comme un moyen de comprendre la situation actuelle qui oppose les combattants de l’EI contre l’Égypte, désormais considérée comme un allié d’Israël.
Shai Ben Tekoa, ancien responsable du réseau de médias israéliens Arutz Sheva, a également déclaré qu’il considère Amalek comme un archétype de l’EI et explique comment celui-ci peut suivre la trace de l’héritage militaire et idéologique des Amalécites de l’Ancien Testament.

« L’EI en particulier et le terrorisme islamique en général sont clairement des incarnations d’Amalek et comme Amalek, leur cruauté est gratuite », a déclaré Tekoa.
Il a également relevé que les deux groupes utilisaient la même stratégie.
« La tactique principale d’Amalek était d’éviter une confrontation directe. Ils étaient sournois, venant de l’arrière pour attaquer les plus faibles de la société, tout comme l’EI et les terroristes islamiques d’aujourd’hui », a dit Ben Tekoa. Et d’ajouter : « Notre problème n’est pas avec les armées islamiques. Les islamistes sont des spécialistes de l’embuscade ayant hérité de leurs ancêtres bibliques ».
Le rabbin Matityahu Glazerson, un expert en codes de la Bible, a publié une vidéo en 2015 dans laquelle il explique que le mot hébreu pour « Amalek » est composé de deux mots : « Am » (nation) et « Malek » (décapiter), qui fait penser à la sanglante signature de l’État Islamique.
Source Chertiens News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire