Chargement...

jeudi 20 avril 2017

Tensions lors de discussions sur Bordure Protectrice à la Knesset

 
 
Le père d'un soldat de l'armée israélienne décédé dans l'opération antiterroriste Bordure Protectrice a pris à parti des ministres Likoud mercredi matin lors d'une réunion du comité de la Knesset sur le rapport sur l'opération Bordure Protectrice remis par le contrôleur de l'état Yossef Shapira.....
 

 
Parlant de l'un des points centraux du rapport Shapira selon lequel le cabinet n'était pas suffisamment mis à jour sur la menace des tunnels, la présidente du comité, Karin Elharar, a commencé la discussion en demandant à Netanyahou sur la mesure dans laquelle le cabinet était impliqué dans la prise de décision pendant l'incursion de Gaza de 2014.
Cette question a outragé deux députés Likoud, Yoav Kisch et Miki Zohar, qui ont immédiatement pris la défense du premier ministre, insistant sur le fait que la menace des fuites obligeait Netanyahou à cacher des informations primordiales au cabinet poreux.
"Si il n'y avait pas de fuites, des choses auraient été partagées avec le cabinet," ont crié les deux députés, donnant le ton à la plupart du dialogue qui a suivit, alors que Ilan Sagi, un père endeuillé, leur a dit : "respectez-nous et asseyez-vous tranquillement."
Le fils d'Ilan, le sergent Erez Sagi, a été tué dans une bataille à Nahal Oz après que des terroristes du Hamas aient pénétré dans un avant-poste de Tsahal via le réseau de tunnels.
Mais les tensions ont rapidement monté alors que les appels au calme d'Ilan Sagi devenaient une diatribe amère en rapport avec la mort de son fils.
"J'ai payé le prix de mon fils. Où étiez-vous tous pendant la guerre quand mon fils a été tué dans un tunnel ?," a-t-il crié.
Se tournant vers le député Jamal Zakhalka (Liste arabe unie), Sagi s'est dit étonné : "qu'est-ce que vous faites ici de toute façon ? Comment vous ont-ils laissé entrer ici ? Allez faire une grève de la faim avec Barghouti !," a-t-il crié en référence à une grève de la faim actuellement menée par Marwan Barghouti, un terroriste palestinien reconnu.
L'une des conclusions fondamentales tirées du rapport du contrôleur était que Netanyahou, l'ancien ministre de la défense Moshé Yaalon, et l'ancien chef d'état-major de Tsahal, Benny Gantz, n'ont pas mis à jour les ministres sur la menace posée par les tunnels frontaliers du Hamas, laissant Israël mal préparé pour faire face à cette menace.

Source Juif.Org
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire