Chargement...

dimanche 2 avril 2017

Moselle: une quarantaine de tombes d’un cimetière juif saccagées


 
Une quarantaine de tombes d’un cimetière juif a été profanée dans le nord de la Moselle, près de Thionville (Moselle) à quelques kilomètres de la frontière franco-allemande. Une enquête est ouverte pour déterminer les motivations de ce saccage qui met en émoi la communauté juive......



La communauté juive du nord de la Moselle est en émoi. Une quarantaine de tombes d’un cimetière israélite de Waldwisse, au nord de Thionville ont été saccagées et retournées, a-t-on appris de source proche de l’enquête. Les tombes ne comportent pas d’inscription antisémite, apprend-t-on de même source.
Sur les cinquante tombes que compte ce cimetière ancestral, une quarantaine au total a été vandalisée. Une enquête est ouverte pour déterminer la motivation du saccage, s’il y a lieu ou non de retenir le motif de la haine antisémite.
En 2014, plusieurs tombes avaient déjà été saccagées dans le même cimetière par plusieurs adolescents qui avaient été condamnés à remettre le cimetière en ordre.
Le représentant du consistoire de Thionville a déposé une plainte à la gendarmerie qui a effectué des relevés scientifiques sur le site quia déjà connu plusieurs dégradations dans son histoire dont certaines motivées par la haine des juifs.
Le maire Les Républicains de Thionville Pierre Cuny a dit «condamner» avec la plus grande fermeté la profanation du cimetière juif de Waldwisse. Ces actes sont abjects et indignes.

Dans une période où les valeurs de la République sont menacées, il ne peut y avoir de place pour l’intolérance et le vandalisme. J’apporte tout mon soutien aux familles victimes» a-t-il assuré sur les réseaux sociaux.
Source Tribune Juive
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire