Chargement...

dimanche 2 avril 2017

Les ex-habitants de Amona seront relogés à Emek Shilo

 
 
C’est assez rare pour le souligner. Bibi tient sa promesse. Le gouvernement israélien a approuvé à l’unanimité la creation d’un nouveau site pour les réfugiés d’Amona......



Selon Reuters :"Benjamin Netanyahou, avait annoncé que son gouvernement allait concrétiser son engagement pris pour reloger les ex-habitants d’Amona, évacués du site jugé illégal par la Cour suprême israélienne car se trouvant sur des terrains privés palestiniens.
"J’ai promis d’établir une nouvelle implantation. Nous tiendrons cette promesse aujourd’hui", avait-il déclaré devant la presse. Les constructions effectuées dans les sites existants ont porté à 400 000 le nombre d’Israéliens vivant en Judée-Samarie".
Amona était une ville Israélienne du centre de la Judée-Samarie, fondée en 1995, sur une colline surplombant Ofra, une autre ville juive dépendant du Conseil régional de Mateh Binyamin. Amona comptait autour de 200 habitants en 2012.
La Cour suprême d’Israël décida en 2006 que cette ville était illégale d’après le droit israélien, mais en mars 2013, son statut était toujours incertain car le gouvernement de Benyamin Netanyahou continuait de s’opposer à l’ordre d’évacuation.
En décembre 2014, la Cour suprême d’Israël ordonne à l’État de faire évacuer et de détruire Amona, la démolition est finalement effectuée le 1er février 2017 le jour où le Premier ministre Benyamin Netanyahou annonce une nouvelle implantation pour remplacer Amona.

Source Israel Valley
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire