Chargement...

mardi 4 avril 2017

Les dirigeants des partis orthodoxes s’opposent aux pratiques scandaleuses contre l’enrôlement dans l’armée

 
 
Les dirigeants des partis orthodoxes condamnent avec vigueur les manifestations organisées dans le pays par le ‘Peleg Yeroushalmi’ contre l’enrôlement dans l’armée qui ont dégénéré ces dernières semaines.....



Le ministre de l’Intérieur Arieh Dery, leader du parti Shass, et le député Moshé Gafni, de Yaadout Hatora,  ont clairement exprimé leur opposition aux pratiques de ce mouvement extrémiste au cours d’une soirée consacrée à des étudiants de Yeshiva bénévoles dans une association, Yad Al HaLev, qui propose des activités à des enfants trisomiques.
Dans son discours, Moshé Gafni a dénoncé le sectarisme de Hapeleg et a reproché à ses dirigeants ‘de détourner les positions de Deguel Hatora pour les ‘fouler du pied’ en utilisant des adolescents de quinze ans’.

Arieh Dery a pour sa part, déclaré que tout ce que venait de dire Moshé Gafni était exact et clair. ‘Il est regrettable de devoir le répéter, a-t-il ajouté. C’est tellement simple et évident’.
Il a souligné ensuite que le problème venait des jeunes qui refusaient de se présenter au bureau de recensement de l’armée et qui étaient ensuite arrêtés et emprisonnés.
Rappelons, dans ce contexte, que la direction du centre des congrès du Binyanei Haouma, à Jérusalem, a annulé un congrès qui devait se tenir dans la soirée, organisé par le Peleg Yetoushalmi sous la direction du Rav Auerbach. Elle a expliqué qu’elle craignait que des propos y soient prononcés contre les soldats orthodoxes de Tsahal.
Source Chiourim
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire