Chargement...

lundi 3 avril 2017

Exercices militaires Israéliens contre une infiltration de l'Etat islamique



L'armée israélienne a effectué la semaine dernière une série d'exercices militaires dans le désert du Neguev (sud), simulant l'infiltration de terroristes de l’Etat islamique (EI) depuis la frontière égyptienne....
 


Les exercices consistaient à faire face à des attaques menées par des djihadistes tentant de pénétrer le territoire israélien par la péninsule du Sinaï, à pieds ou à bord d'un véhicule, mais aussi à se défendre contre des tirs de roquettes, a déclaré le major Shachar Nachmani, chef des opérations.
Ces exercices ont eu lieu, alors qu'Israël a mis en garde ses citoyens lundi dernier contre une menace accrue d'attentats terroristes liés à l'État islamique à l'approche de la Pâque juive et des vacances d'été.
"Israël a émis un avertissement de voyage à son niveau maximal pour la région du Sinaï.
Il existe une réelle menace et nous conseillons à nos citoyens de quitter la péninsule immédiatement et d'éviter de se rendre dans la région", a affirmé le directeur du bureau du contre-terrorisme, Eitan Ben David.
Les exercices à grande échelle de la semaine dernière ont été planifiés selon des renseignements obtenus sur les groupes terroristes présents dans le Sinaï, mais aussi selon des expériences précédentes, telle l'attaque menée au mois d'août 2012.
Une base militaire égyptienne avait alors été attaquée, deux blindés avaient été saisis et utilisés par des djihadistes pour passer le poste-frontière de Kerem Shalom entre l'Egypte et Israël.
Les terroristes avaient réussi à parcourir deux kilomètres en Israël avant que leur véhicule soit frappé par un missile.
"Nous essayons à présent d'envisager tous les scénarios possibles", a indiqué Nachmani.
Dans le cadre de ces manoeuvres militaires, l’armée a également travaillé en coopération avec la police et les gardes-frontières de la région afin de protéger les civils, a fait savoir l'officier.
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire