Chargement...

mercredi 1 mars 2017

Trump dénonce une série de crimes racistes et antisémites

 
 
Le président des Etats-Unis Donald Trump a dénoncé solennellement mardi soir devant le Congrès une série de crimes et d'actes racistes et antisémites dans tout le pays ces derniers jours, promettant que l'Amérique resterait "unie" contre la "haine".....



En débutant son premier discours devant le Congrès, le nouveau président américain a condamné avec force "les dernières menaces en date visant des centres de la communauté juive et le vandalisme contre des cimetières juifs".
Des vandales ont brisé et retourné plus de 500 pierres tombales dans un cimetière juif de Philadelphie (est), dernier événement révélé dimanche d'une série de menaces et attaques visant des sites juifs à travers les Etats-Unis.

Il y a une semaine, une centaine de tombes juives avaient été profanées dans un cimetière de Saint Louis, dans le Missouri (centre).
Auparavant, ce sont des croix gammées qui avaient été peintes sur des voitures, des ponts, des bâtiments et une école élémentaire dans l'Etat de New York (nord-est).
Selon le Jewish Community Center Association of North America, 11 centres juifs à travers les Etats-Unis ont reçu de fausses alertes à la bombe nécessitant leur évacuation la semaine dernière.
Au total, quelque 70 incidents du même type ont été recensés depuis début janvier dans 27 Etats américains et une province canadienne, selon la même source.
Les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de juifs au monde, derrière Israël, avec quelque 4,5 à 5,5 millions d'Américains juifs selon diverses estimations.
M. Trump, qui avait durant sa campagne multiplié les déclarations incendiaires notamment contre des musulmans et des immigrés d'Amérique latine, a également dénoncé l'attaque raciste contre deux ressortissants indiens la semaine passée dans le Kansas (centre), dont l'un a été tué.
Ces actes "viennent nous rappeler que si nous sommes peut-être une nation divisée lorsqu'il s'agit de politique, nous sommes un pays uni pour condamner la haine et le mal sous toutes leurs formes", a lancé le 45e président des Etats-Unis devant les deux chambres réunies du Congrès.
Dans les premiers mots de son discours, Donald Trump a également rendu hommage aux "célébrations du mois de l'Histoire des Noirs" aux Etats-Unis qui s'achèvent ces jours-ci: "Cela vient nous rappeler quel fut le chemin de notre nation vers les droits civiques et le travail qui reste à accomplir", a estimé le président.

Source Romandie
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire