Chargement...

mercredi 29 mars 2017

Pour la Banque d'Israël, l'économie Israélienne a progressé de 4% en 2016 !

 

L'économie israélienne a progressé de 4% en 2016, dépassant les projections de 1,2%, c'est la meilleure performance économique du pays depuis 2012. L'économie israélienne a progressé de 2,5% en 2015 et de 3,2% en 2014.....Détails et chiffres........ 

 
Dans son rapport annuel pour l'année 2016, la Banque a noté que:

- Le produit intérieur brut a atteint un record de 337 milliards de dollars
- Israël a atteint un record de 12,4 milliards de dollars d'excédent de sa balance des paiements courants
- Le chômage est tombé à 4,8% en 2016
- La dette publique a chute à son plus bas niveau de tous les temps avec 62,8% du PIB
- Le nombre d'Israéliens occupant un emploi a atteint un record avec 3,74 millions de personnes
- Le PIB par habitant a atteint un sommet historique de 36.800 dollars
- La consommation privée a augmenté de 6% et le niveau de vie des Israéliens a augmenté de 5% 

Avec le taux de 4%, la croissance économique d'Israël est le double de la croissance économique des États-Unis, 2,3 fois plus élevée que la croissance moyenne pour les pays de l'OCDE et 2,5 fois plus élevée et que la moyenne des pays de la zone Euro ! 
Selon les données de la Banque, depuis 2011, l'économie Israélienne a connu une croissance de 21,6% cumulée, dépassant tous les Etats membres de l'OCDE.
Le rapport a également noté que, depuis 2011, la croissance par habitant a augmenté de 14,2% et la consommation privée a augmenté de 25,2%, le niveau de vie a augmenté de 17,8% depuis 2011.
La croissance par habitant en Israël a augmenté en moyenne de 1,9% au cours de cette période, contre 0,8% aux États-Unis, 1,1% pour les pays de l'OCDE et 1,3% dans l'Union européenne. 
Le gouverneur de la Banque d'Israël, Karnit Flug, a présenté ce mercredi son rapport au Premier ministre Benjamin Netanyahu, au Ministre des Finances Moshé Kahlon et au président Reuven Rivlin.

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire