Chargement...

jeudi 30 mars 2017

Manifestations de Juifs orthodoxes extrémistes contre l’enrôlement dans Tsahal


 
Plus de 10 000 Juifs orthodoxes extrémistes appartenant au ‘Peleg Yeroushalmi’ ont manifesté mardi soir à Jérusalem contre l’arrestation d’étudiants de Yeshivot qui avaient refusé de se présenter à l’armée pour obtenir une dispense et étaient donc considérés comme des déserteurs.....



Il faut souligner que les grands Rashei Yeshivot du courant h’arédi s’opposent formellement à ce mouvement.
Les initiateurs de ce grand rassemblement, qui faisait suite à d’autres manifestations organisées ces dernières semaines, avaient placardé au préalable des centaines d’affiches dans tout le pays et avaient affrété des dizaines d’autobus qui devaient conduire les contestataires dans la capitale.
Le présentateur n’a pas hésité à utiliser des termes scandaleux, affirmant notamment au micro : « Nous avons surmonté l’époque du Pharaon, celle de l’Inquisition en Espagne et celle d’Hitler, nous saurons aussi vous résister ».
Le Rav Shmouel Auerbach, leader du ‘Peleg Yeroushalmi’, a fait sa première apparition en public depuis le début de ces affrontements entre ses disciples et l’armée. 
Comparant la lutte menée contre la loi de l’enrôlement à la guerre physique et spirituelle du peuple d’Israël contre Amalek, il a dénoncé l’incorporation des jeunes juifs orthodoxes et affirmé : « Notre rôle consiste à résister et à ne pas nous laisser entrainer au moindre compromis ».
Des manifestants sont arrivés équipés de pancartes indiquant entre autres : ‘ Oui à la prison, non à l’armée’ et portant d’autres inscriptions infamantes contre Tsahal.
Comparant honteusement, par des photos, le ministre de la Défense à des tyrans dans le monde, certains d’entre eux ont même prétendu que l’armée maltraitait les soldats orthodoxes, utilisant des termes extrêmes totalement inappropriés.
L’un des orateurs a vivement critiqué les dirigeants du courant modéré du public orthodoxe qui acceptaient la loi de l’enrôlement : il leur a reproché de ‘collaborer avec l’armée et de s’opposer à la protestation’.
Source Chiourim
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire