Chargement...

mardi 21 mars 2017

Les technologies israéliennes vantées à Pékin (Beijing) par Benjamin Netanyahu


 
Beijing a reçu ce lundi 20 mars, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, marquant les 25 années de l’établissement de relations diplomatiques bilatérales. La mission du Premier ministre israélien sera de renforcer la coopération économique avec la 2nde puissance économique......



D’ailleurs, les dossiers sont nombreux comme l’entrée de constructeurs et de travailleurs chinois dans le bâtiment israélien ; la croissance des exportations israéliennes vers la Chine et des investissements chinois en Israël ; et le développement du partenariat industriel et technologique entre entreprises chinoises et israéliennes.
Cette visite intervient quelques jours après la visite du roi Salmane d’Arabie saoudite en Chine, et la signature de 65 milliards de dollars (60,4 milliards d’€) entre Beijing et Ryad.
Dépendante du pétrole, la Chine n’a pourtant pas de grande influence au Proche et Moyen-Orient, contrairement au continent africain. D’ailleurs depuis quelques années, Beijing tente de s’impliquer davantage dans la région, via des questions internationales, comme le conflit syrien, en se présentant comme un intermédiaire neutre, sans intérêt occidental.
En recevant Benyamin Netanyahu au siège de l’Assemblée nationale populaire, le Premier ministre Li Keqiang a salué "le savoir-faire israélien" , considérant Israël comme "un leader mondial dans certaines technologies". De son côté, Benyamin Netanyahou a assuré que son pays est le « partenaire junior parfait » de Beijing dans le secteur technologique.
Lors de son entretient avec Li Keqiang, il aurait dit, selon la presse, vouloir « avoir l’opportunité d’échanger mes points de vue avec vous et voir comment nous pouvons coopérer ensemble pour faire avancer la sécurité, la paix, la stabilité et la prospérité« .
Benyamin Netanyahu a indiqué que son gouvernement et lui étaient "impatients de travailler avec vous. Nous allons signer avec le gouvernement dans les prochains jours une série d’accords sur la façon dont nous pouvons poursuivre cette coopération".
Raison pour laquelle, il a appelé les dirigeants des plus grandes entreprises chinoises, telles qu’Alibaba, Wahaha, Lenovo et Baidu.
Le Premier ministre israélien a exprimé sa volonté d’intégrer le marché chinois et d’accroître le commerce bilatéral.
Il a aussi martelé les avantages à investir dans son pays, lors du forum économique sino-israélien, appelant les entrepreneurs chinois à adopter les technologies israéliennes.
Source Chine Magazine
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire