Chargement...

mercredi 15 mars 2017

L'envoyé de Trump exhorte Abbas à lutter contre les incitations aux violences contre les Israéliens....

 
 
L'envoyé spécial du président Donald Trump, Jason Greenblatt, a rencontré mardi le dictateur de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas au lendemain de sa rencontre avec le premier ministre Benyamin Netanyahou à Jérusalem......
 

 
Greenblatt, un juif orthodoxe et procureur immobilier qui était un proche confident de Trump avant son élection, est arrivé en Israël plus tôt cette semaine pour une mission d'enquête alors que la Maison Blanche réfléchit à sa politique envers Israël, le processus de paix et la construction juive en Judée et Samarie.
Lors de sa rencontre avec Abbas, Greenblatt a discuté de la volonté exprimée par le président Trump d'aider les deux parties à conclure un accord négocié sur le statut final pour mettre fin au conflit israélo-arabe.
Dans cette optique, les deux hommes ont abordé le processus de négociation, les améliorations possibles des forces de sécurité paramilitaires de l'autorité palestinienne, et le problème persistant de l'incitation antisémite au sein même de l'AP.
"J'ai rencontré le président palestinien Abbas," a tweeté Greenblatt après la réunion. "Nous avons eu un échange positif et de grande envergure sur la situation actuelle.
Le président Abbas et moi avons discuté des moyens de progresser vers la paix, de renforcer les capacités des forces de sécurité palestiniennes et d'arrêter l'incitation."
Plus tôt, Greenblatt a parlé avec les fondateurs de start up au sein de l'autorité palestinienne pour discuter de la croissance économique de la région.
L'administration Trump a souligné son désir de faire croitre l'économie de l'autorité palestinienne, selon une déclaration publiée par l'ambassade des Etats-Unis en Israël : "Le grand intérêt de Trump est de favoriser la croissance de l'économie palestinienne et d'améliorer la qualité de vie des palestiniens."

Source Juif.Org
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire