Chargement...

dimanche 19 mars 2017

Démission à l’Onu après le retrait d’un rapport mensonger sur Israël

 
 
 
 Une haute fonctionnaire de l’ONU a démissionné vendredi suite au retrait d’un rapport accusant Israël d’imposer un ‘régime d’apartheid’ aux Palestiniens. Il s’agit de la Jordanienne Rima Khalaf, secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO*).....


Elle a annoncé sa démission lors d’une conférence de presse à Beyrouth après que le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a demandé que le rapport soit retiré du site Web de la CESAO.

Elle a précisé qu’elle quittait son poste « parce qu’elle estimait de son devoir de ‘ne pas dissimuler un crime’ » et a affirmé « qu’elle soutenait toutes les conclusions du rapport ».
Il faut rappeler dans ce contexte que le porte-parole d’António Guterres, Stéphane Dujarric, avait indiqué après la publication du rapport qu’il avait été rédigé sans aucune consultation avec le secrétariat de l’organisation et ne reflétait nullement les positions d’Antonio  Guterres.
L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Nikki Haley, qui avait protesté contre la publication de ce rapport et l’avait qualifié de ‘propagande anti-israélienne’, a salué cette démission, estimant qu’elle était appropriée.
L’ambassadeur d’Israël à l’Onu Danny Danon a indiqué pour sa part dans un communiqué que ‘les activistes anti-israéliens n’avaient pas leur place aux Nations unies’.
Il a ajouté : « Il est temps de mettre un terme à la pratique de certains fonctionnaires de l’ONU qui utilisent leur position pour promouvoir leur programme anti-Israël ».

* La commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie occidentale, dont le siège se trouve à Beyrouth au Liban, est un organisme dépendant de l’Onu qui compte 14 Etats arabes membres.
Source Chiourim
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire