Chargement...

jeudi 16 février 2017

Une survivante de la Shoah, 10 fois médaillée olympique, remporte le Prix Israël


 
Agnès Keleti, une survivante de la Shoah âgée de 96 ans et l'une des athlètes juives les plus titrées de l’Histoire, s'est vue décerner mardi le Prix d'Israël dans le domaine du sport. "Keleti est une femme unique, puissante et brillante. Une femme révolutionnaire, un leader et un modèle" a indiqué le ministère de l'Éducation dans un communiqué....



Née à Budapest en 1921, Keleti a débuté son parcours sportif à l’âge de 4 ans.
Dès 16 ans, elle est nommée championne de Hongrie de gymnastique et est pressentie pour les Jeux olympiques de 1940.
La montée du nazisme et l'escalade de la Seconde Guerre mondiale ont cependant conduit à l'annulation des Jeux, et Agnès, comme beaucoup de Juifs d'Europe, s'est cachée.
Elle a réussi à se procurer de faux papiers et passé la guerre dans un petit village, trouvant une place de domestique.
Sa mère et sa sœur ont été sauvées par le diplomate suédois Raoul Wallenberg, comme des dizaines de milliers de Juifs. Son père, sa tante et plusieurs autres membres de sa famille ont cependant été déportés à Auschwitz où ils ont été tués.
Après la fin de la guerre, Keleti s’est remise à la gymnastique et a été sélectionnée pour représenter la Hongrie aux Jeux Olympiques de 1952, de Helsinki et de Melbourne en 1956.
Au total, elle a remporté dix médailles durant ces Jeux, dont cinq d'or.
En 1957, Keleti s'est installée en Israël où elle a entraîné l'équipe nationale de gymnastique et a enseigné l'éducation physique à l'Université de Tel-Aviv et à l'Institut Wingate de Netanya.
Le Prix Israël est décerné par l'État à des personnes ou des organisations qui ont fait preuve d'excellence dans leur domaine ou ont apporté une contribution majeure à la culture israélienne. Il est d’ailleurs considéré comme la plus haute distinction de l'État.
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire