Chargement...

mardi 7 février 2017

Premier ministre May : "nous restons attachés à une solution à deux états"

 

Le premier ministre Benyamin Netanyahou s'est entretenu lundi après-midi avec le premier ministre britannique Theresa May à sa résidence officielle au 10 Downing Street à Londres. Au début de la réunion, Netanyahou a remercié May pour son accueil chaleureux, affirmant qu'il reflétait la force du partenariat mutuel qu'ont les deux pays. Netanyahou a ajouté que "tous les habitants d'Israël félicitent avoir moi la reine pour ses 65 ans de monarchie."......



"Derrière ma table il y a deux tableaux, l'un de Herzl, l'autre de Churchill," a déclaré Netanyahou. "Ces deux dirigeants incarnent les valeurs communes qui permettent une grande coopération commerciale, technologique et sécuritaire entre les deux pays."
"Nous sommes confrontés à des défis, c'est très clair, de l'islam militant et surtout de l'Iran. L'Iran cherche à anéantir Israël, il cherche à conquérir le Moyen Orient, il menace l'Europe, il menace l'Occident, il menace le monde. Et il offre provocation après provocation."
"C'est pourquoi je me félicite de l'aide apportée par le président Trump sur des nouvelles sanctions contre l'Iran, je pense que d'autres nations devraient suivre l'exemple, certainement les nations responsables, et j'aimerais vous parler de la façon dont nous pouvons faire en sorte que l'agression iranienne ne reste pas sans réponse," a ajouté Netanyahou.
Netanyahou a déclaré que les deux pays partagent le rêve de paix, et "ne renonceront jamais à la recherche de la paix.
Je pense qu'il y a des défis à relever, mais il y a des opportunités nouvelles et intéressantes à cause de changements régionaux et mondiaux. Et j'aimerais en parler avec vous…"
May a dit qu'elle était ravie de recevoir Netanyahou "d'autant plus que nous célébrons les 100 ans de la déclaration Balfour.
Il y a beaucoup que nous pouvons faire et il est important d'examiner comment nous pouvons établir cette relation, mais aussi parler d'autres issues dans la région, la Syrie et l'Iran et toute la question de l'avenir du Proche Orient." May a ajouté que "nous demeurons certainement attachés à une solution à deux états comme le meilleur moyen de négocier la stabilité et la paix."
Source Juif.Org
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire