Chargement...

mercredi 8 février 2017

Malgré de nombreuses solicitations, l'administration Trump refuse de répondre aux officiels de L'Autorité Palestinienne !



Ces dernières années, sous la présidence de Barack Obama, Mahmoud Abbas a passé des centaines d'heures au téléphone et dans des réunions avec le président et avec les ministres des Affaires étrangères des États-Unis, jusqu'à l'élection de Donald Trump. Depuis, Abbas a tenté, sans succès, de s'entretenir avec le nouveau Président américain.....Détails.......




Mahmoud Abbas et ses collaborateurs sont préoccupés par la possibilité que Trump ait décidé de "boycotter" les officiels Palestiniens.
Les Palestiniens craignent que le Président Américain se rapproche du Premier ministre Israélien Benjamin Netanyahu la semaine prochaine lors de sa visite à la Maison Blanche.
En Décembre, l'équipe de transition de Trump avait refusé de rencontrer des responsables palestiniens à Washington. 
Selon des responsables de L'Autorité Palestinienne, Abbas a essayé de s'entretenir au telephone avec Trump après sa victoire électorale en Novembre puis après son investiture en Janvier mais en vain.
Abbas a ensuite envoyé une lettre à la Maison Blanche dans laquelle Abbas exprimait ses  préoccupations au sujet de la volonté des Américains de transférer l'ambassade Américaine d'Israël à Jérusalem mais il n'a jamais obtenu de réponse.
Saeb Erekat, qui a des contacts avec le consulat américain à Jérusalem, a déclaré : "Nous leur avons envoyé des lettres, des messages écrits et ils ne se sont même pas donné la peine de nous répondre".
En revanche, Trump s'est entretenu deux fois avec le Premier ministre Israélien Benjamin Netanyahu, le 9 Novembre et le 22 Janvier. De plus, les deux leaders se rencontreront à la Maison Blanche le 15 Février.
La Maison Blanche a nié plus tôt cette semaine les déclarations de certains médias israéliens qui auraient cité un proche du Président Trump disant que le gouvernement n'avait pas l'intention à ce stade d'établir des relations avec l'Autorité Palestinienne.
Cependant, ce même communiqué de la Maison Blanche n'a pas déclaré quel serait la nature des relations entre Washington et Ramallah......
Abbas et ses conseillers ont pris soin de ne pas procoquer Trump avec des déclarations publiques, à l'exception des demandes de condamnations des constructions en Judée-Samarie et de condamnations de la nouvelle loi de Régulation des implantations de Judée et de Samarie. Apparamment, est également resté sans réponse car Washington n'a pas fait de declaration sur l'adoption de cette loi par la Knesset !
C'est sûr, l'ère de la présidence Obama est derrière nous.....

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 
 

1 commentaire: