Chargement...

jeudi 9 février 2017

Le scandale des sous-marins pourrait faire l'objet d'une enquête pénale


 
Une enquête sur l'achat par le gouvernement israélien de trois sous-marins allemands pourrait officiellement faire l'objet d'une enquête pénale dans quelques jours, a annoncé mercredi la chaîne israélienne Channel 10....



Selon la chaîne de télévision, Me David Shimron, l'avocat personnel du Premier ministre, a utilisé sa relation avec Netanyahou pour faire pression sur le ministère de la Défense afin d'acquérir plusieurs sous-marins à la compagnie allemande ThyssenKrupp.
Or Shimron est également le représentant en Israël de l'homme d'affaires israélien Miki Ganor, agent du groupe allemand qui doit construire ces sous-marins.
Le chef du gouvernement aurait tenté de conclure ce contrat avec le groupe allemand, malgré l'opposition de responsables militaires israéliens, et contre l'avis de l'ancien ministre de la Défense Moshe Ya'alon, démis de ses fonctions en mai.
Le procureur général, Avichai Mandelblit, avait ordonné à la police israélienne d'ouvrir officiellement une enquête sur l'affaire dite des "sous-marins".
La majorité des commentateurs et les membres de l'opposition ont réclamé dès la fin du mois de novembre dernier une enquête, et avaient rappelé qu'une partie de l'état-major et des experts militaires étaient opposés à l'achat de ses trois sous-marins en raison de leur coût.
Les trois engins doivent remplacer à terme les sous-marins les plus âgés de la flotte israélienne actuelle, entrés en service à partir de 1999.
Ils appartiennent à la classe Dolphin, comme les cinq autres déjà livrés par l'Allemagne, qui doit encore en fournir un sixième à l'Etat hébreu dans le cadre de cette commande.
L’Allemagne a jusqu'ici supporté un tiers du coût de la construction des bâtiments, au titre de l'aide militaire à Israël.
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire