Chargement...

lundi 13 février 2017

La version nazie de l'hymne allemand diffusée lors d'un match de tennis



Une ancienne version de l'hymne allemand, utilisée par les nazis, a été utilisée avant la rencontre du 1er tour de la Fed Cup entre les Etats-Unis et l'Allemagne samedi. La Fédération américaine de tennis a immédiatement présenter ses excuses....



"La Fédération américaine présente ses excuses sincères à l'équipe d'Allemagne et à ses supporters pour l'utilisation de la version ancienne de l'hymne allemand. Cette erreur ne se reproduira plus", a indiqué l'USTA sur son compte Twitter.
Le Deutschlandlied est un chant composé de trois couplets, dont le troisième est l'actuel hymne national allemand. Les deux premiers couplets ont été récupérés par les Nazis pour leur propagande politique nationaliste, et ne sont jamais prononcés.

Avant le coup d'envoi du premier simple entre Alison Riske et Andrea Petkovic à Lahaina (Hawaï), une soliste a interprété le premier couplet de l'hymne allemand.
Ce premier couplet, qui commence par "Deutschland, Deutschland über alles" (littéralement L'Allemagne, l'Allemagne par dessus tout).
Les joueuses de l'équipe d'Allemagne, leur encadrement et les quelques dizaines de supporters présents se sont dits scandalisés par l'impair, dans un pays toujours hanté par les horreurs de la Deuxième guerre mondiale.
Certains spectateurs ont du reste entonné la bonne version de l'hymne.
"C'est une honte totale, un affront, c'est la pire chose que j'aie jamais vécue", a commenté après coup, devant les médias, la joueuse allemande Andrea Petkovic.
"Nous sommes en 2017, il est inconcevable que quelque chose comme ça puisse se produire aux Etats-Unis", a-t-elle ajouté, disant avoir eu avec une autre joueuse les larmes aux yeux, sous le choc en entendant la version de l'hymne.
La capitaine de l'équipe Barbara Rittner a parlé quant à elle d'un "scandale inexcusable" et d'un "manque de respect incroyable".
Cette erreur a déjà eu lieu lors de certaines compétitions sportives dans le passé, le plus récemment à l'occasion des Championnats du monde de canoë-kayak 2011 à Szegeg, en Hongrie.
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire