Chargement...

dimanche 5 février 2017

La Cour suprême repporte seulement de un mois les destructions des 9 maisons de Ofra......

 
 
La présidente de la Cour suprême, Miriam Naor, a rejeté l'appel demandant un report de trois mois pour procéder à la démolition de cinq des neuf maisons dans la ville de Ofra, malgré le soutien du vice-président de la Cour suprême Elyakim Rubinstein......Détails.......
 


Elle a cependant accepté de retarder la destruction des neuf maisons d'un seul mois.
Naor a déclaré : " Malgré le fait que nous ayons rejeté l'appel de retarder la destruction, nous espérons que lorsque viendra le moment de démolir ces maisons, les résidents quitteront les lieux pacifiquement, comme ils ont dit qu'ils le feraient. Personne n'a le droit d'agir avec violence en vers les autorités ou toute autre personne ".
Rubinstein a déclaré que puisque les propriétaires de la terre n'ont pas l'intention d'utiliser la terre du tout, il n'y a aucune raison légitime de ne pas retarder la destruction des maisons : "Il serait digne d'accorder la miséricorde et de protéger les 22 enfants d'un double traumatisme. Dans tous les cas, il n'y a aucun Palestinien qui attend de construire sur ce terrain en ce moment et un retard de la démolition ne léserait personne ".
Naor n'a cependant pas suivi son vice-président a n'a donné qu'un mois aux familles.
Quand on regarde la photo ci-dessus, on se demande comment est-ce possible que ces maisons (entourées en bleu) soient sur des terres Palestiniennes et pas les autres .... On imagine bien que le " propriétaire " ne va pas construire sa maison sur ce terrain.....
Rappelons que les cinq familles qui ont demandé un report son en attente de nouvelles maisons qu'ils ont acheté mais qui ne sont pas encore habitables......Sans commentaire........
 
Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire