Chargement...

mardi 14 février 2017

Haifa : Fermeture du réservoir d'ammoniaque menacé par le Hezbollah

 
 
Un tribunal israélien a ordonné la fermeture d'un réservoir à Haïfa (nord) pouvant stocker 12.000 tonnes d'ammoniaque, de crainte qu'une explosion due à une attaque du Hezbollah libanais ne provoque une catastrophe.....



Le tribunal de Haïfa a donné dimanche un délai 10 jours à Haifa Chemicals, le groupe à qui appartient le réservoir, pour le vider de cette substance chimique liquide.
Cette décision a été prise à la demande de la municipalité de la troisième ville israélienne, alors que des groupes écologistes mettaient en garde depuis des années contre les dangers d'une explosion dans une zone densément peuplée.
La pression est montée d'un cran à la suite des menaces lancées l'an dernier par le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah affirmant qu'une attaque de missiles contre le réservoir d'ammoniaque pourrait avoir l'effet d'une "bombe nucléaire".
L'avertissement du Hezbollah, qui avait tiré des roquettes vers la région de Haïfa durant la guerre de 2006, a eu d'autant plus d'impact que des militants et des experts cités par les médias israéliens ont avancé que des "dizaines de milliers de civils" pouvaient être tués en cas d'explosion du réservoir.
Selon Ehud Keinan, professeur de chimie à la tête d'un groupe d'experts qui a présenté un rapport au tribunal, la population de Haïfa est mise en danger chaque mois lorsque qu'un tanker vient remplir le réservoir.
En cas de fuite sur ces navires, des milliers de tonnes d'ammoniaque pourraient réagir au contact avec l'eau de la mer en formant un nuage toxique qui pourrait mettre en danger toute personne dans un rayon de 20 km.
M. Keinan a précisé que le réservoir vieux de 31 ans n'a jamais subi d'inspection de fond et ne résisterait pas à l'impact d'un projectile.
Maya Jacobs, dirigeante de l'ONG environnementale Zalul, a accueilli favorablement le jugement en soulignant qu'Israël avait été "tenu en otage" par Haifa Chemicals. Les dirigeants du groupe ont assuré qu'ils respecteront la décision de la cour.

Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire