Chargement...

dimanche 26 février 2017

Des dizaines de manifestants libanais protestent à la frontière avec Israël

 
 
Plusieurs dizaines de Libanais ont franchi samedi la frontière avec Israël pour protester contre l'installation présumée d'équipements d'espionnage dans leur village et ont été repoussés par l'armée israélienne, selon l'armée et des médias israéliens......



"Des dizaines de personnes se sont regroupées à la frontière entre le Liban et Israël. Lorsqu'elles ont commencé à franchir la frontière internationale, l'armée a utilisé des moyens anti-émeutes pour les disperser", a indiqué une porte-parole de l'armée à l'AFP, précisant que l'incident n'avait pas fait de blessé.
Selon les médias israéliens, les manifestants libanais protestaient à la suite d'informations sur l'installation d'équipements d'espionnage par l'armée israélienne dans leur village, limitrophe de la frontière.
Le Liban et Israël sont toujours officiellement en état de guerre. Près de 10.000 Casques bleus d'une dizaine de pays sont déployés dans le sud du Liban pour surveiller la frontière.
La résolution de l'Onu qui a mis fin à la guerre dévastatrice de l'été 2006 entre Israël et le Hezbollah chiite libanais exige que l'armée libanaise se déploie dans le sud du Liban, y compris dans les zones qui étaient auparavant exclusivement contrôlées par la formation chiite.
Selon cette résolution, les combattants du Hezbollah se trouvant au sud du fleuve Litani ne peuvent pas déployer d'armes, mais la zone est restée un bastion du groupe.
Une décennie après le conflit, Israël reste très préoccupé par la menace de l'arsenal du Hezbollah.
Il a effectué des frappes aériennes sporadiques contre des cibles du Hezbollah à l'intérieur de la Syrie voisine, où le groupe a déployé des milliers de combattants pour soutenir le régime du président Bachar al-Assad.



Source L'Orient le Jour et Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire