Chargement...

jeudi 9 février 2017

Découverte archéologique en Israël: un temple de Baal sort de terre

 

Voici une découverte majeure sur la cité de Lachish, qui vient confirmer le contenu de plusieurs passages de l’ancien Testament. Nous avions déjà publié en novembre dernier, un article sur des fouilles archéologiques majeures en Israël. Près de Jérusalem, Lachish était la plus grande cité au temps du roi Jéroboam, jusqu’à l’exil de Judée en 586 av. JC.....



Le site archéologique de Tel Lachish, a été fouillé depuis des décennies, mais sa taille immense a fait que ce n’est qu’en mars dernier qu’a été mise à jour la structure de la cité et ses portes d’entrée.
Selon le directeur des fouilles, Sa’ar Ganor, la porte du Sanctuaire, le site qui est maintenant ouvert, date du Roi Ezéchias. Plus précisément, les découvertes à cette porte du sanctuaire, sont liées à la réforme religieuse du roi Ezéchias, relatée dans 2 Rois 18:4.
“Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles et mit en pièces le serpent de bronze que Moïse avait fabriqué, car les Israélites avaient jusqu’alors brûlé des parfums devant lui ; on l’appelait Nehushtan.”

Les cornes de l’autel des jumeaux situées dans la structure élaborée de la Porte ont été brisées pour profaner les autels païens. Les latrines trouvées dans la Porte indiquent également une pratique courante utilisée pour profaner les lieux saints païens, mentionnée pour la première fois en relation avec le roi Jéhu, dans 2 Rois 10:27.
“Ils ont également brisé la colonne sacrée de Baal et brisé la maison de Baal, Jusqu’à ce jour « .

Les tests effectués par l’Autorité Israélienne des Antiquités, ont révélé que ces latrines n’étaient jamais utilisées, ce qui ajoutait à l’idée qu’elles servaient en fait, de signe de souillure.
La porte montre aussi que l’institution biblique de la “porte de la ville” était réelle. Ganor pointe vers des bancs bien préservés, situés dans les chambres de la porte. Selon les descriptions bibliques, la porte d’une ville était le lieu où tout se passait: les anciens de la ville, les juges, les gouverneurs, les rois et les bureaucrates, s’asseyaient tous aux portes de la ville. Ils peuvent en fait maintenant, être vus pour la première fois.
Comme tout le laissait penser, les politiciens ont rapidement saisi l’occasion de souligner la connexion entre l’Israël moderne et son passé biblique.
Le Ministre de la Culture et des Sports, Miri Regev, s’exprime ainsi: “Cette découverte, est l’une parmi de nombreuses autres, en ligne avec notre riche passé”.
Le Ministre de la protection de l’environnement, Ze’ev Elkin, a rajouté: “Ces fouilles, sont un autre exemple confirmant combien ce qui est dit dans la Bible se retrouve dans ces restes archéologiques.”
Koide9enisrael a publié un article sur ce sujet en Septembre 2016 ici :

Source : Israel Today
 
Source Info Chretienne
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire