Chargement...

mardi 21 février 2017

Danemark : à 15 ans, elle prévoyait deux attentats dont une contre une école juive !

 
 

Une adolescente danoise en détention préventive risque la perpétuité pour "tentative de terrorisme". Elle a été arrêtée il y a un an alors qu'elle préparait deux attaques à l'explosif, dont une contre une école juive. Selon le procureur, la suspecte était à "un stade avancé dans ses préparatifs et ses essais explosifs....Détails......
 
 

Elle est au centre d’une enquête entamée il y a un an. Une Danoise aujourd'hui âgée de 16 ans, encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour "tentative de terrorisme", d’après les conclusions du procureur du royaume présentées le 17 février dernier.
En détention préventive depuis treize mois dans une maison d’arrêt pour mineurs, elle plaide son innocence.
L’adolescente a été arrêtée le 13 janvier 2016, à son domicile de Kundby, à 70 kilomètres à l’ouest de Copenhague, où il vivait avec sa mère. Un manuel de fabrication de bombes et des produits chimiques visant à fabriquer du TATP, explosif prisé des jihadistes, avaient notamment étaient découverts chez elle.

 
Tombée amoureuse d'un Turc en vacances
 
Ses cibles ? Son ancienne école à Faarevejle et l’établissement juif Carolinaskolen, selon l’accusation publique, qui précise qu’ "elle attendait l’ordre qui n’est pas venu de perpétrer ces attaques".
La première était prévue lors d’un gala le 8 janvier 2015, la seconde un mois plus tard.
L’enquête permet également d’en apprendre davantage sur le parcours de la jeune fille et le contexte de sa radicalisation.  Tombée amoureuse d’un Turc pendant ses vacances à l’été 2015, la jeune Danoise s'était convertie à l’islam à son retour.
Exit les tenues à la mode et les tubes de Rihanna, Beyoncé ou Lady Gaga qu'elle affectionnait jusqu'alors : ses amis l'ont même découverte posant avec un pistolet factice sur les réseaux sociaux, et défendant le jihad.
Un peu plus tard, elle est entrée en contact avec des militants islamistes, dont un "guerrier revenu de Syrie" de 24 ans ayant combattu pour Daech et qu’elle surnomme alors son "meilleur ami".



145 Danois partis en Syrie ou en Irak

 
Incarcérée depuis plus d'un an, une demande de libération de la jeune fille a déjà été refusée par le parquet, qui craint qu’ "elle ne cherche encore à commettre des attentats."
Au moins 145 Danois auraient rejoint les zones de conflit en Syrie en Irak, faisant du pays le premier de la liste des exportateurs de jihadistes en Europe, devant la Belgique, selon le service de renseignements. Un tiers aurait perdu la vie au combat, et moins de la moitié serait revenue sur le sol national. 

Par Audrey LE GUELLEC

Source LCi
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire