Chargement...

lundi 27 février 2017

Boom à la bourse de Tel Aviv: le marché actions a bondi de 40% l’an dernier

 
 
Tranquillement, sans que la plupart des gens ne le remarquent et sous couvert de la chute des actions Pharma, le marché boursier de Tel Aviv est en ébullition. Si vous examinez l’indice de performance du TA-35 durant l’année écoulée vous serez peut-être confus et penserez que la bourse de Tel Aviv est resté en dehors de la course folle aux gains affectant les marchés mondiaux.....



Au cours des 12 derniers mois le TA-35 (qui était encore le TA-25 il y a 2 semaines) n’a augmenté que de 2,8% à -1 457 points. La performance de l’indice est à la traîne derrière les autres grands marchés boursiers mondiaux, en particulier devant les indices boursiers américains le S&P 500 et le Dow Jones, qui ont respectivement augmentés au cours de la même période à des niveaux records, de 22% et 25%,.
Le retard du TA-35 est en fait lié à ses trois grandes et principales entreprises Teva, Mylan et Perrigo de l’industrie pharmaceutique.
La pression du public pour réduire les prix des médicaments génériques, pression qui a entrainé la baisse des actions Pharma, menée par Perrigo et Teva qui se sont effondrées de près de 40% de leur valeur. Les actions Pharma avaient un très haut poids dans le TA-25 – plus de 30% à la fin de 2016. En conséquence, le TA-35 est resté à la traîne, et est encore loin de 15% de son record atteint en juillet 2015.
La forte proportion d’actions des pharmaceutiques dans l’indice, avec la chute de ICL Israel Chemicals Ltd qui a perdu 40% ces deux dernières années et 6,3 la semaine dernière, ont créé une situation anormale dans laquelle l’indice phare de la bourse est en décalage total avec la performance de l’économie israélienne.
Mais si vous regardez le marché boursier sur un plan plus globale, il semble différent. Mises à part les principales actions, la plupart des indices boursiers sont actuellement à des niveaux records ou sont en sont proches durant la dernière décennie.
L’Indice TA-90 qui ne comprend pas les actions du TA-35, est à seulement 10 points du pic enregistré en mars 2014, et est identique au niveau record en Janvier 2011. Les trois derniers mois, l’indice a bondi de 10%, tandis que le TA-35 n’a augmenté que de seulement 1,5%. TA-90 a baissé la semaine dernière de 0,6%, et conclue 33% au cours des 12 derniers mois, et près de 40% depuis le creux de Février 2016.
L’indice est proche des 972 points. Pour beaucoup, TA-90 représente mieux l’économie israélienne, car elle neutralise la distorsion inhérente qui existait dans le 25 de Tel-Aviv modéré légèrement avec l’augmentation de l’indice à 35 actions, en réduisant ainsi la part de ses principales entreprises.
Comme le TA-90, le SME60 – qui intègre les entreprises de second rang à la bourse – est venu il y a quelques jours toucher un record de 806 points. Puis il a reculé à 770 points. Cet indice a augmenté de 35% cette année.

Par Eran Azran – Aharon Kahn

Source Israel Valley
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire