Chargement...

mercredi 8 février 2017

Analyse: Y avait-il d’autres attentes à la réponse d’Israël à Gaza ?

 
 
Même pendant la période de calme apparent récente, le Hamas a continué à fabriquer des roquettes et à creuser des tunnels. Ce qui semblait au départ être une réponse habituelle d’Israël à un tir de roquette provenant de la bande de Gaza, lundi tôt dans l’après-midi, a en réalité montré en fin de journée les caractéristiques d’une escalade.....



La raison, nous l'avons appris par expérience, est vraisemblablement que les combats à la frontière de Gaza ont d’autres dimensions moins apparentes, mais qui inquiètent considérablement les Forces de défense israéliennes et l'État d'Israël.
Les frappes aériennes et les tirs de chars israéliens sur les positions du Hamas révèlent l'intention de l'armée de faire comprendre clairement à l'organisation qu'elle viole de manière flagrante le calme, et le paye donc par une riposte de tirs et par la destruction de ses postes d'observation le long de la frontière.
Depuis l'Opération Bordure Protectrice en 2014, le Hamas a préservé le calme et empêché les tirs de roquettes par des groupes salafistes en direction d’Israël, mais cela ne dépend pas toujours d’eux.
En effet, hier, après qu'une roquette a explosé en Israël, une organisation salafiste a publié une déclaration pour protester contre la persécution du Hamas à l'encontre de ses membres et, de cette manière, a annoncé qu'ils étaient responsables du lancement de roquettes.
Toutefois le Hamas lui-même n'est pas inactif ces derniers temps. L'aile militaire fabrique intensément des roquettes et probablement d'autres armes qui pourraient surprendre Israël en temps de conflit. Le Hamas s'emploie également à creuser intensivement des tunnels, y compris des tunnels qui pénètrent sur le territoire israélien.
Israël fait tout son possible pour perturber leurs efforts de construction souterraine, et peut-être y a-t-il un lien entre les frappes aériennes lancées par Israël hier et la surveillance des avancées militaires du Hamas sur le terrain.
Pour l'instant, il n'y a pas de victimes connues parmi les membres du Hamas, et tant que c’est le cas, il y a une chance qu'il n'y ait pas de nouvelle escalade. Cependant, il est possible qu'il y ait des éléments non révélés encore à la suite des tirs israéliens, et si l’on devait des victimes, cela augmenterait les chances d'escalade.
L’Armée israélienne est bien préparée pour lancer des attaques de roquettes, mais il n'existe actuellement aucun signe clair de leur intention de passer à l’action.
La situation, telle qu'elle puisse être décrite, est suspendue à un fil, et l'intention des parties - comprenant les forces de défense israéliennes, le Hamas et le Jihad islamique palestinien - est de contenir les tensions et de ne pas commencer un conflit qui pourrait devenir hors de contrôle.

Par Ron Ben-Yishai
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire