Chargement...

jeudi 9 février 2017

10 secrets israéliens sur le sexe


 
Les scientifiques israéliens sont en permanence à la recherche de nouvelles études et de moyens novateurs pour améliorer le bien-être et la santé de l’individu. Du cancer au trouble du sommeil, du syndrome de stress post-traumatique aux conditions de travail, les scientifiques ont cette fois voulu se pencher sur la sexualité et la fertilité. Voici 10 aperçus à découvrir sur ces recherches faites par les israéliens au cours de ces dernières années.....



1.Améliorer le désir dans une relation à long terme

Les deux sexes, plus particulièrement les femmes, déclarent se sentir plus amoureuses quand leurs partenaires leur font comprendre et montrent sur une manière non-sexuelle qu’elles sont spéciales, selon une étude menée par des chercheurs de IDC Herzliya et l’Université de Rochester.
En effet, les chercheurs déclarent que cela augmente la perception de la «valeur concubine» au sein du couple.
L’intimité et la sensibilité sur la perception du partenaire sont donc significatives sur la préservation du désir sur une relation à long terme.

2.Faire accroître le désir envers un partenaire potentiel

Curieusement, les mêmes chercheurs constatent que l’étude ci-dessus s’oppose avec la suivante ; la plupart des hommes trouvent les femmes sensibles plus sexuellement attrayantes, alors que les femmes sont légèrement moins intéressées à poursuivre une relation avec des hommes sensibles.
En effet, une femme peut soupçonner qu’un homme sensible masque des intentions qui le déshonorent, mais elle apprécie cependant cette sensibilité une fois que l’homme a gagné sa confiance sur le long terme.

3.Plus on pratique la sexualité, plus le système immunitaire se renforce

La satisfaction sexuelle et un repas bien préparé. Voilà ce qui active fortement le système de récompense du cerveau et qui, de la même façon, aide le corps à mieux se protéger et à lutter contre les bactéries.
En effet, le système de récompense envoie des signaux au système nerveux qui, à son tour stimule les défenses immunitaires de l’organisme, selon la recherche Technion-Israël Institut de Technologie.
Ce mécanisme est logique, soulignent les scientifiques.
Parce que nous sommes faits pour répéter des activités qui nous font sentir bien, avec comme principal intérêt du corps de créer une plus forte mémoire du système immunitaire contre les agents pathogènes ou qui nous sont néfastes.

4.Réduction du téléphone cellulaire pour une meilleure fécondité chez les hommes.

Les hommes qui souhaitent être pères doivent réduire l’utilisation de téléphones cellulaires et les garder à distance, selon une étude réalisée au centre médical de Carmel de Haïfa.
Parler sur un téléphone cellulaire pendant plus d’une heure par jour, ou quand le téléphone est connecté à un chargeur, doublerait la probabilité d’une diminution de la concentration de spermes. Des concentrations anormales de spermes ont également été trouvées chez les hommes qui portent leur téléphone à moins de 50 centimètres.
La cause principale serait le rayonnement électromagnétique émis par les téléphones.
Étant donné que la qualité du sperme représente 40% des problèmes d’infertilité chez les couples, les chercheurs suggèrent que les hommes utilisent un casque ou un kit mains libres et ne dorment pas à côté des téléphones qui sont en cours de chargement.

5.Mangez un copieux petit-déjeuner pour faire un beau bébé.

Un petit déjeuner à haute teneur en calories augmenterait la fertilité chez les femmes souffrant de syndrome polykystique des ovaires (SOPK), selon une étude menée par l’Université hébraïque et les chercheurs de l’Université de Tel Aviv.
L’étude a examiné si le calendrier des repas affecte deux facteurs qui causent l’infertilité chez les femmes avec SOPK:
1.La résistance à l’insuline
2.l’augmentation des hormones sexuelles masculines (androgènes).

Résultat, les participantes qui ont consommé un petit-déjeuner à haute teneur en calories ont connu un taux beaucoup plus élevé d’ovulation et une baisse spectaculaire de testostérones.

6.Les hommes, arrêtez de pleurer !

Les larmes contiennent un produit chimique qui réduit l’excitation sexuelle chez les hommes, selon une étude réalisée à l’Institut Weizmann de la Science à Rehovot.
Les chercheurs ont constaté que les larmes n’affectaient pas la capacité des hommes à mieux décrypter la tristesse ou l’empathie exprimée dans les visages des femmes, mais il a en revanche diminué le sex-appeal des hommes.

7.Le gène de l’amour

Le désir sexuel n’est pas seulement une question d’hormones et de psychologie, mais aussi de la génétique, selon un chercheur de l’Université hébraïque qui a montré pour la première fois que les variations communes dans la séquence de l’ADN dans le gène du récepteur D4 affecte le niveau du désir sexuel, l’excitation et la fonction de chaque individu.

8.L’hormone de l’amour

Selon une étude de l’Université Bar-Ilan, le secret de l’amour durable est l’ocytocine, une hormone affectant la reproduction sexuelle, le lien maternel et l’anxiété.
Sur 60 couples dans l’étude, ceux qui ont fini par rester ensemble ont un niveau sanguin plus élevé en ocytocine que ceux qui ont rompu. Les couples avec les niveaux les plus élevés en ocytocine étaient encore ensemble six mois après le début de l’étude.

9.Longue vie ou reproduction ?

Selon une étude israélienne et internationale, le taux de reproduction réduit et un régime riche en plantes allongerait la durée de vie des reptiles.
Les chercheurs ont noté que la reproduction est physiquement et émotionnellement stressant pour les mamans reptiles, et les rend plus vulnérables aux prédateurs.
De plus, les serpents et les lézards ayant une maturation sexuelle antérieure sont morts plus jeunes. Les régimes herbivores, les climats plus froids et les plus grandes tailles de corps ont également été trouvés pour favoriser la longévité.
On ne sait pas encore si les conclusions de l’étude pourraient s’appliquer aux humains.

10.Le sexe nous rend plus puissant

Une étude de l’Université Ariel a été la première à tester la « manipulation sexuelle » comme un moyen pour influencer le conjoint sur les décisions d’achat pendant que le couple est en vacances.
Les chercheurs ont constaté que le conjoint perçu comme ayant moins de pouvoir dans le mariage était plus susceptible d’utiliser le sexe comme une «stratégie d’influence du conjoint ».

Source Cool Israel
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire