Chargement...

mercredi 18 janvier 2017

Thessalonique aura son Musée de l’Holocauste co-financé par l’Allemagne

 
 
Thessalonique, deuxième ville grecque dans le nord, dont la majorité de la communauté juive de plus de 50.000 séfarades avait été exterminée par les nazis, s’apprête à construire son Musée de l’Holocauste avec l’aide de l’Allemagne.....



« Le projet de construction du musée a été adopté par la mairie de la ville et sera co-financé par le gouvernement allemand et la Fondation grecque de l’armateur Niarchos », a expliqué David Saltiel, président de cette communauté qui ne compte plus que 1.500 membres.
Doté d’un budget initial de 22 millions d’euros, dont dix millions seront offerts par l’Allemagne, le bâtiment de six étages en métal et en verre, est dessiné par deux sociétés, allemande et israélienne, et sa construction doit débuter d’ici à la fin 2017 et s’achever en trois ans.
C’est l’organisme grec de gestion du patrimoine foncier des chemins de fer grecs Gaiose qui a offert le terrain pour la construction du musée, qui fera 5.000 m2. Il sera situé à l’ouest de la ville, près des lieux d’où partaient les trains pour les camps de concentration, selon David Saltiel.
« C’est là où a été écrit le début de la fin de la population juive de Thessalonique », métropole multiculturelle des Balkans avant la Seconde guerre mondiale, la Salonique de  » Mangeclous » et de  » Belle  du Seigneur » d’ Albert Cohen.
Le maire de Thessalonique, Yannis Boutaris, qui avait approuvé le projet il y a trois ans, avait alors déploré « le retard injustifiable de la ville pour briser son silence et commencer à commémorer l’un des plus sombres moments de son histoire », rapporte Kathimerini.
 Le musée aura la vocation  « d’attirer de nombreux touristes pour connaître l’histoire des 500 ans de vie des séfarades de Thessalonique », estime David Saltiel.

Source Tribune Juive
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire