Chargement...

mardi 31 janvier 2017

S'évader avec Chagall



L'année commence avec éclat au Musée des beaux-arts de Montréal avec la première exposition jamais consacrée aux rapports étroits entre le peintre Marc Chagall (1887-1985) et la musique. Chagall: couleur et musique offre, depuis samedi, une visite de rêve aux amateurs d'art avec la présentation de 340 oeuvres sublimées par une musique d'ambiance apaisante et une scénographie somptueuse. La grande classe ! ......



Dans sa jeunesse, Marc Chagall vivait à Vitebsk, dans l'actuelle Biélorussie. Sa communauté juive formait la moitié de la population du village. Il a ainsi baigné dans cette musique klezmer des violonistes qui parcouraient la campagne avec leur instrument.
Dans son autobiographie, Mon univers, récemment traduite du yiddish par Chantal Ringuet et Pierre Anctil, il raconte que jeune, il avait une voix de soprano et jouait du violon.
À un moment donné, il était attiré par le conservatoire. Il aimait aussi danser et voulait être poète ! Finalement il est devenu un khudozhnik, un «artiste accompli», fasciné par la musique.
L'exposition Chagall: couleur et musique est née de l'assemblage de deux expositions présentées récemment en France. Le MBAM y a ajouté une centaine d'oeuvres provenant de collections particulières et de musées prestigieux, une scénographie luxueuse ainsi qu'une sonorisation qui donne au parcours un plaisir inouï.
N'ayons pas peur des mots: cette exposition est nourrissante, généreuse et riche. On y retrouve le style de Chagall avec ses personnages suspendus dans les airs, ses anges, ses couleurs éclatantes, ses élans cubistes, ses paysages merveilleux...
La visite est un réel moment d'évasion, de paix et de réconfort au milieu de dizaines de peintures, de costumes flamboyants, de sculptures en pierre, de vitraux, d'esquisses et de maquettes. Tant de beauté à voir et à écouter vous réconcilie avec la vie et, parfois même, vous émeut.
«Le projet de cette exposition était de rassembler des oeuvres d'art exceptionnelles autour d'un projet de joie, ce dont on a bien besoin», explique Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du MBAM, lors du vernissage.
C'est vrai que cette exposition arrive à point nommé pour se changer les idées... Les oeuvres de Chagall témoignent de son talent unique et de sa bonté d'âme. Elles révèlent son univers singulier, son imaginaire et ses racines juives.

«Il a fusionné tous les temps et tous les sujets, a dit Meret Meyer, une de ses deux petites-filles venues à Montréal pour le vernissage. Il ne s'est pas vendu à des courants. Il voulait s'écouter lui-même.»
L'exposition révèle la carrière internationale de Chagall. Ses premiers pas en Russie, sa période parisienne, son exil dans les années 40 à New York, son séjour au Mexique et son retour en France. En même temps, la musique est le fil conducteur de la visite.
«De Bach à Mozart, j'entends le souffle qui sonne, disait Chagall. Moi-même, je deviens un son.»
La commissaire invitée Ambre Gauthier a créé une atmosphère différente dans chaque salle. Un voyage mélodieux au pays de Chagall qui se révèle un grand bonheur... quand on se retrouve seul dans les salles, enveloppé par la musique. «C'est une expérience artistique sur laquelle on a travaillé plusieurs années, dit Ambre Gauthier. Il s'agit d'un dialogue entre la création artistique et la création musicale.»

Une oeuvre manque...
 
Seule petite ombre au tableau, l'absence des panneaux de L'introduction au Théâtre d'art juif, oeuvre historique et marquante de Chagall (1920) qui constituait le décor principal du Théâtre d'art juif (GOSET) de Moscou. Une création qui fait la synthèse des activités et du combat politique de ce théâtre né après la chute du système tsariste.
Appartenant à la Galerie nationale Tretiakov de Moscou, elle doit faire partie de l'exposition mais se trouve actuellement bloquée en Russie «par le ministère russe des Affaires étrangères», selon le MBAM.
Problème administrative ? Écueil diplomatique ? Nathalie Bondil espère que cette oeuvre, qui n'a quitté que très rarement les berges de la Moskova, arrivera bientôt au bord du Saint-Laurent...

Chagall: couleur et musique, au Musée des beaux-arts de Montréal (1380, rue Sherbrooke Ouest), jusqu'au 11 juin.
Source La Presse
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire