Chargement...

dimanche 22 janvier 2017

Netanyahu veut contrer la "menace iranienne" et s'adresse au peuple d'Iran


 
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a annoncé samedi qu'il comptait s'entretenir "bientôt" avec le président américain Donald Trump sur la manière de "contrer la menace" que constitue le régime iranien, partisan selon lui de la "destruction d'Israël" tout en adressant un message au peuple de l'Iran......



"J'ai l'intention de parler bientôt avec le président Trump sur la manière de contrer la menace du régime iranien qui appelle à la destruction d'Israël", a déclaré Benyamin Netanyahu.
Le Premier ministre israélien a mené une virulente campagne contre l'accord conclu à Vienne en juillet 2015 entre Téhéran et les grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne sous l'égide de l'Union européenne) qui vise à garantir la nature pacifique du programme nucléaire iranien, en échange d'une levée progressive des sanctions économiques contre Téhéran.
Avant son entrée à la Maison Blanche, Donald Trump avait quant à lui affirmé dans une interview conjointe aux quotidiens britannique The Times et allemand Bild que ce texte était "l'un des pires accords".
Dans le message vidéo diffusé sur son compte Facebook, le Premier ministre israélien a également souhaité d'adresser au peuple iranien.
"Vous avez une histoire et une culture riche dont vous pouvez être fiers. Tragiquement, vous êtes enchaînés par une tyrannie théocratique.
Dans un Iran libre, vous serez de nouveau en mesure de prospérer sans limite. Mais aujourd'hui, un régime cruel essaie de vous retenir", a-t-il déclaré.
"En appelant quotidiennement à la destruction d'Israël, le régime espère installer une hostilité entre nous.
C'est faux. Nous sommes votre ami, pas votre ennemi. Nous avons toujours fait la distinction entre le peuple iranien et le régime iranien", a jouté Netanyahou, se rappelant les "courageux jeunes étudiants avides de changement abattus dans les rues de Téhéran en 2009".
"J'espère que les Israéliens et les Iraniens pourront à nouveau se rendre librement à Téhéran et Isfahan, à Jérusalem et à Tel Aviv. Nos deux peuples peuvent travailler ensemble pour un avenir pacifique et prometteur. Nous devons vaincre la terreur et la tyrannie et nous devons nous assurer du triomphe de la liberté et de l'amitié", a-t-il conclu.
Depuis sa création en 1948, et jusqu'à la Révolution iranienne en 1979, Israël a connu des relations cordiales avec l'Iran, alors dirigé par la Dynastie Pahlavi.
C'est avec l'instauration de la République islamique et l'arrivée de l'ayatollah Rouhollah Khomeini, personnalité la plus importante du nouveau régime, que le guide de la révolution a alors insufflé une nouvelle idéologie et une propagande antisioniste.
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire