Chargement...

dimanche 15 janvier 2017

Netanyahu : "La conférence de Paris est une imposture palestinienne "



Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a qualifié jeudi "d'imposture palestinienne sous les auspices de la France" la conférence internationale prévue dimanche à Paris pour tenter de relancer l'effort de paix moribond entre Israéliens et Palestiniens.....



"Cette conférence est une imposture palestinienne sous les auspices de la France et destinée à prendre encore plus de positions anti-israéliennes. Cela fait reculer la paix, et nous ne serons pas liés" par les résultats, a dit M.Netanyahou lors d'une rencontre avec le ministre norvégien des Affaires étrangères Borge Brende.
La France réunit dimanche à Paris les représentants de dizaines de pays et d'organisations, une initiative qu'Israël fustige depuis son annonce.
La vice-ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Hotovely a encore affirmé mercredi devant la presse que la seule voie vers la paix était celle de négociations directes entre Israéliens et Palestiniens, que la conférence prévue dimanche éloignait les perspectives de paix et que "le seul pays sur lequel on fait pression est Israël".
La France a envoyé il y a quelques jours les invitations à M. Netanyahou et au président palestinien Mahmoud Abbas, auxquels le président français François Hollande aurait rendu compte de la conférence. Israël a redit mercredi que M. Netanyahou n'irait pas à Paris.

"Je suis lucide"

De son côté, le président français François Hollande a convenu jeudi que "seules des négociations bilatérales" entre Israéliens et Palestiniens pourraient aboutir à la paix.
L'objectif de la conférence prévue dimanche est "de réaffirmer le soutien de la communauté internationale à la solution des deux Etats (israélien et palestinien), et faire que cette solution demeure la référence" du règlement du conflit vieux de presque 70 ans, a déclaré M. Hollande lors de ses derniers voeux au corps diplomatique.
"En même temps, je suis lucide sur ce que peut porter cette conférence. La paix, elle sera faite par les Israéliens et les Palestiniens, et personne d'autre. Seules des négociations bilatérales peuvent aboutir", a reconnu le chef de l'Etat.
"La réunion de dimanche doit rappeler la détermination à soutenir une solution à deux Etats, et faire avancer des solutions concrètes pour le développement des infrastructures, au bénéfice des Palestiniens et des Israéliens, et encourager les échanges entre les sociétés civiles", a-t-il déclaré.
L'initiative française sur le Proche Orient, qui avait démarré avec une première conférence internationale le 3 juin à Paris, a suscité l'ire d'Israël, violemment opposé à toute approche multilatérale du dossier.
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire