Chargement...

mercredi 11 janvier 2017

En Israël, 33% de la nourriture finit à la poubelle !

 
En 2016, les Israéliens ont jeté 2,4 millions de tonnes de produits comestibles ( du pain, des plats cuisinés et autres aliments ) pour un montant de 19,5 milliards de shekels....Détails.....
 


 
Ces résultats proviennent d'une étude menée par l'association Leket Israël, l'organisation nationale de la Banque alimentaire et le cabinet de conseil BDO, dans le but de determiner la perte de nourriture comestible et la récupération alimentaire en 2016 dans le pays.
Il faut savoir qu'au niveau mondial, c'est 50% des aliments qui finissent dans la poubelle.
Le résultat de l'étude montre que 33% ( un tiers ) de tous les aliments produit en Israël en 2016 ont terminé à la poubelle !
Selon Leket Israël, la moitié de la nourriture jetée aurait pu être sauvée et utilisée, comme par exemple les surplus de nourriture des hôtels, des restaurants et les cuisines des base militaires.

Ces surplus auraient pu être collectés et donnés aux nécessiteux.
La nourriture gaspillée comprenait 1,2 millions de tonnes pour une valeur de 8 milliards de shekels.
L'écart entre le total gaspillé, 2,4 millions de tonnes, et le chiffre de 1.2 millions de tonnes s'explique par le fait que les desserts, les salades, les poissons, les aliments à base de mayonnaise, et quelques autres catégories d'aliments ne sont pas considérés comme des aliments qui peuvent être «sauvés».
Les membres de Leket Israël ainsi que des bénévoles recueillent au mieux qu'ils peuvent les surplus de bonne qualité alimentaire des hôtels, des restaurants et des bases militaires et les livrent à des groupes sans but lucratif qui redistribuent cette nourriture aux nécessiteux.
Récemment, le groupe a commencé à livrer des repas des hôtels dans les écoles secondaires à Eilat.
Leket Israël a noté que le coût de la récupération de ces aliments est bien inférieur au coût pour alimenter les nécessiteux.

Selon les chiffres du rapport, 810 millions de shekels (cout pour recupérer les aliments) pourraient permettre d'économiser 3 milliards de shekels ( cout que dépense l'Etat pour fournir de nourriture aux pauvres ). 
 
Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire