Chargement...

lundi 30 janvier 2017

Avec Benoît Hamon c'est : la gauche perdra et Palestine vaincra…


 
Dieudonné a appelé à voter pour Hamon afin de battre Manuel Valls qualifié par lui de "petit soldat israélien". Il a été rejoint dans cette démarche par Alain Soral. Le vainqueur de la primaire de la gauche a aussitôt repoussé ces encombrants soutiens : " une médiocre manipulation". Pour autant il n'a pas repoussé le soutien de Marwan Muhammad, un des responsable du CCIF.....Details......



Sans doute ne voulait-il pas faire de la peine à son ami Alexis Bachelay… Il n'avait pas vraiment besoin de ça. Déjà que Valls le traite d'"islamo-gauchiste"…
Il faut néanmoins reconnaître à Dieudonné et Soral un flair incontestable.
Habitués à cet exercice ils sentent de loin qui est juif, qui est sioniste, qui peut passer pour un ami d'Israël.
Ils sentent aussi –car dans ce domaine leur odorat est infaillible- qui aime l'Islam, les musulmans et le Coran. Ils n'ont donc pas appelé à voter Valls…
Entre ce dernier et Benoit Hamon, il y a plus qu'une rivalité.
De la détestation franche et affichée.
Elle date d'un jour d'octobre 2014 quand Hamon déposa à l'Assemblée une résolution visant à reconnaître la Palestine.
Et comme il est franc (ou maladroit) il annonça crument la couleur. "Cette résolution est tout à fait opportune sur le plan électoral.
Il s'agit du meilleur moyen pour récupérer notre électorat des banlieues et des quartiers qui n'a pas compris la première prise de position pro israélienne de François Hollande"!
Cynglant, Manuel Valls répliqua : "Cette résolution, Hamon aurait dû l'appeler la résolution Trappes!".
Cette phrase ne lui fut jamais pardonnée par le député des Yvelines. Dans les journaux on dit : "député des Yvelines" car ça sonne plus joliment que "député de Trappes". 
Et pourtant c'est bien de cette ville qu'Hamon est l'élu. A Trappes, selon les statistiques religieuses officielles (ça c'est permis), 70% de la population de la ville déclare être de confession musulmane.
A Trappes, quiconque ne porte pas la djellaba ou le voile est regardé comme un martien. Dans l'hypermarché (à ne pas confondre avec un hyper casher) de Benoit Hamon, il y a des clients plus fidèles et mieux servis que d'autres.
Le porte-parole de Benoît Hamon, Alexis Bachelay, est député de Gennevilliers. On ne connaît pas les statistiques religieuses pour cette ville…
Mais ce qu'on sait c'est que quand il s'agit de gymnastique périlleuse, c'est lui, Alexis Bachelay, qui va au casse-pipe pour son patron.
Il est à l'Assemblée vice-président du groupe d'amitié France-Qatar : ça doit en faire des voyages… Il est aussi secrétaire du groupe d'amitié France–Algérie : ça aussi ça doit en faire des voyages, plus frugaux certes…
Alexis Bachelay a, il y a quelques temps, déposé un projet de loi visant à dépénaliser le boycott des produits israéliens : une "résolution Gennevilliers" comme dirait Valls ?
Il a également éprouvé le besoin impérieux de dialoguer avec le Comité Contre l'Islamophobie en France, vitrine transparente des Frères musulmans. A l'heure qu'il est, nous attendons avec impatience les résultats détaillés du vote à Trappes. Mais pour Ramallah on sait déjà.

Par Benoît Rayski

Source Atlantico

PS: la photo ci-dessus provient du compte twitter "Compte de soutien des habitants de Seine-Saint-Denis à Benoit Hamon pour les primaires et l’élection présidentielle de 2017
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire