Chargement...

mercredi 7 décembre 2016

Lieberman reconnait officiellement les frappes en Syrie et tacle au passage l'Union Européenne...





Le Ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a déclaré ce mercredi aux ambassadeurs des pays de l'Union Européenne qu'Israël travaille afin de contrecarrer le transfert d'armes de pointe et d'armes de destruction massive de la Syrie au Hezbollah.....Détails......
 




Ses commentaires fait aux ambassadeurs des pays de l' Union européenne en Israël ont été fait après que le régime syrien ait une fois de plus accusé Israël d'avoir attaqué des installations militaires tôt ce mercredi (photo ci-dessus).
Liberman a déclaré : " Nous agissons principalement pour protéger la sécurité de nos citoyens et pour défendre notre souveraineté, nous essayons d'empêcher la contrebande d'armes sophistiquées, de matériels militaires et d'armes de destruction massive depuis la Syrie vers le Hezbollah ".
Israël n'a pas l'intention d'intervenir dans la guerre civile en Syrie mais quand on me demande, maintes et maintes fois, ce qui devrait être la nature d'un éventuel accord en Syrie, je dis et je répète que dans tous les cas, les Iraniens et Assad ne peut pas faire partie de l'accord ".



Liberman et les ambassadeurs des pays de l'Union Européenne


Le ministre de la Défense a également déclaré aux ambassadeurs européens que " la coopération entre le Hamas à Gaza et la branche de l'Etat Islamique dans le Sinaï a augmenté au cours des derniers mois. Dans le monde d'aujourd'hui, il est clair que vous ne pouvez pas compter sur la communauté internationale, chaque pays ne doit compter que sur lui-même ".
Concernant le conflit israélo-palestinien, Lieberman a déclaré : " Il ne serait pas réaliste ou possible de parvenir à un accord permanent avec les Palestiniens dans les prochaines années en raison des positions extrêmes du chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.
Voilà pourquoi l'idée d'un accord sur un statut final sera retardé d'au moins quelques années, en attendant, nous avons besoin de permettre que les habitants de la Judée et de la Samarie aient une vie normale, qu'ils soient Juifs ou Palestiniens.
Il est clair aujourd'hui que les implantations ne sont pas un obstacle à la paix et que le conflit israélo-palestinien n'est pas la raison de l'instabilité au Moyen-Orient.
Malgré cela, les dirigeants européens continuent de le traiter comme ces villages comme étant le plus grand problème dans le monde.
Au moins 500 personnes sont tuées au Moyen-Orient tous les jours, du Soudan du Sud à l'Irak. C'est beaucoup plus grave et plus important que ce qui se passe dans Amona, mais vous ne voyez pas de trace de ces drames dans les médias européens.
Il est hypocrite de continuer à parler des colonies tout le temps. 
Pourquoi ne pas comencer à parler de la Corée du Nord et des missiles balistiques de l'Iran ? ".


Source Koide9enisrael


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire