Chargement...

mardi 6 décembre 2016

Les volailles israéliennes infectées par un virus de la grippe aviaire hautement pathogène !




Une souche de grippe aviaire de type H5N8 (hautement pathogène), a été découverte lundi dans un élevage de volailles du Moshav Be'er Tuvia et dans un autre élevage du Kibbutz Revadim, à l'est d'Ashdod....



Parallèlement, des équipes du ministère de l'Agriculture et du Développement Rural travaillent depuis hier dans un élevage de volailles du Kibboutz Ein Tzurim, dans le Gush Etzion, afin d'éradiquer le virus de la grippe aviaire qui y a été découverte.
Les inspecteurs du ministère continuent de surveiller activement la zone.
Dans le cadre du suivi, des échantillons ont été prélevés dans des poulaillers dans un rayon de 10 kilomètres autour de la ferme touchée.
Le ministère encourage également ceux qui élevent des volailles ou les oiseaux d'ornements dans la région à garder les oiseaux à l'intérieur pour l'instant afin de réduire le risque d'infection par les oiseaux sauvages.
L'Institut vétérinaire rapporte que la sous-espèce de virus de cette épidémie récente est identique à la sous-espèce qui avait été découverte récemment dans plusieurs pays européens.
Il a été repéré en Israël pour la première fois il y a deux semaines au Kibbutz Heftsiba, dans le Nord, entre Afula et Beit She'an.
Koide9enisrael avait dailleur publié un article sur ce sujet ( cliquez ici pour voir l'article).

Cette découverte confirme la théorie selon laquelle les oiseaux migrateurs qui passent en Israël à cette époque de l'année depuis l'Europe de l'Est et l'Asie sont responsables de l'introduction de la maladie en Israël.
Les responsables du ministère de l'Agriculture ont souligné que les consomateurs peuvent continuer à consommer de la volaille et des œufs mais encouragent les gens à acheter uniquement des œufs qui sont vendus dans des cartons complètement fermés ou en plastique et à les consommer seulement après une bonne cuisson.


Source Koide9enisrael


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire