Chargement...

mercredi 7 décembre 2016

Avec Trump, est-ce la fin de la solution des deux Etats ?




Au fil des années, la ‘solution des deux Etats’ prônée pour régler le conflit israélo-palestinien apparaît de moins en moins réalisable, même aux yeux de ceux qui défendent la cause palestinienne...





 
Avec l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, cette option pourrait être balayée si l’on en croit le député Michael Oren (Koulanou), membre du cabinet du Premier ministre et ancien ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis (2009-2013). Il a en effet déclaré que la prochaine administration américaine allait ‘sonner le glas de la solution des deux Etats’.
Oren a tenu ces propos lors d’une conférence des médias juifs réunissant des journalistes du monde entier organisée à Jérusalem par le Bureau de presse du gouvernement israélien, le ministère de la Diaspora et le ministère des Affaires étrangères.
Oren et plusieurs autres dirigeants israéliens, dont la ministre de la Justice Ayelet Shaked (Habayit Hayehoudi), le chef du parti Yesh Atid Yaïr Lapid et le ministre de l’Education Naftali Bennett (Habayit Hayehoudi), ont répondu aux questions des journalistes israéliens et étrangers invités à cette conférence.
Benett et Oren ont été interrogés notamment sur l’administration Trump. Oren a laissé entendre que celle-ci pourrait peut-être envisager de déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Mais comme on le sait, bien qu’il s’agisse d’un acte tout à fait légal, il semble peu probable que le nouveau président osera franchir ce pas.
Bennett a estimé, pour sa part, qu’avec l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, Israël pourrait rétablir de meilleures relations avec les Américains et ‘profiter de l’occasion rare de travailler avec un président républicain et une majorité républicaine au Congrès américain’.


Claire Dana-Picard


Source Chiourim


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire