Chargement...

mercredi 23 novembre 2016

L'Iran utilise des vols commerciaux pour envoyer des armes au Hezbollah !



Dans une lettre envoyée mardi au Conseil de sécurité des Nations unies, l'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Danny Danon, a déclaré que les Gardiens de la révolution, en Iran, utilisent des vols commerciaux pour expédier des armes au groupe terroriste chiite libanais Hezbollah...Détails....



Danon a accusé l'Iran d'utiliser des compagnies aériennes dont notamment Mahan Air, une compagnie aérienne privée basée à Téhéran, pour transporter ces armes.

Les États-Unis ont sanctionné cette companie aérienne Iranienne par le passé pour avoir fourni des services à la Force Quds, une unité des forces spéciales des Gardiens de la Révolution, ainsi qu'au Hezbollah.
Danon a écrit que les officiers de la Force Quds emballent les armes et le matériel dans des valises qui sont ensuite transférées au Hezbollah par des vols commerciaux en partance pour Beyrouth ou des vols commerciaux en direction de Damas, en Syrie, puis transférés par voies terrestres au Liban.
Danon a ajouté : " Il est clair que l'Iran est toujours le principal fournisseur d'armes et de matériel du Hezbollah, en violation flagrante des nombreuses résolutions du Conseil de sécurité.
Le Conseil de sécurité doit condamner l'Iran et le Hezbollah pour la violation de ses résolutions ".
Lesreprésentants de l'Iran auprès des Nations Unies et ceux de Mahar Air n'ont pas fait de commentaires.
L'accord entre l'Iran, les États-Unis et cinq autres nations pour supprimer certaines sanctions économiques contre Téhéran en échange de restrictions sur le programme nucléaire Iranien ne comprend pas de restriction en matière de missiles et d'armes.
Le futur président des Etats-Unis, Donald Trump, et plusieurs de ses membres nommés à la sécurité nationale ont critiqué l'accord nucléaire, ils ont accusé la communauté de ne pas faire assez pour lutter contre le soutien de la République islamique au terrorisme, notamment son soutien logistique, matériel et financier au Hezbollah et au Hamas.
D'ailleurs, en mars, l'ancien chef de l'Agence de renseignement de la défense, Michael Flynn, qui a été choisi par Trump comme conseiller à la sécurité nationale avait déclaré : " Il faut mettre fin à cet accord sur le nucléaire Iranien et regarder réellement tout ce qui se passe au Moyen-Orient sans se voiler la face ".

Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire